Les motorisations de portails présentes sur le marché

Peu importe le type de motorisation que vous choisissez, vous aurez de toute façon besoin d’un accès à l’électricité. Dans la majorité des cas, motoriser votre portail vous demandera de relier ce dernier à votre installation électrique domestique. Il faudra tirer les câbles et les enterrer. Prévoyez bien votre budget si votre terrain est spacieux. Sinon, optez pour une alimentation économe (exemple du panneau solaire), qui ne sera pas moins fiable pour autant. La motorisation de portail solaire est moins chère, si on considère le budget nécessaire pour creuser une tranchée et tirer ces câbles. 

👉🏻 Tous les moteurs de portail fonctionnent de la même manière, quel que soit le type de motorisation que vous choisirez. 

Vous avez un portail à battants 

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un portail à battants et vous souhaitez le motoriser. Plusieurs solutions s’offrent à vous, avec chacune leurs points forts et leurs points de vigilance. 

La motorisation à bras articulés 

👉🏻 Ce type de motorisation se fixe sur le pilier avec un bras qui permet l’ouverture et la fermeture. Imaginez simplement l’imitation d’un bras humain qui actionne votre portail. Pour cette installation, prévoyez un budget compris entre 300 et 800 euros en grande surface de bricolage et en e-commerce. 

  • ✔︎ Le système est imposant, mais il est plus rapide et plus silencieux. Vous êtes certain qu’il va correspondre à tous les types de portail. Le point fort indéniable de ce système, c’est qu’il respecte le mouvement naturel de vos vantaux, et qu’en outre il sollicite peu les fixations. Pensez à cette motorisation si votre portail est de grande dimension, même s’il est lourd, peu importe son matériau, que le portail soit plein ou ajouré. Notez aussi que de nombreux accessoires seront compatibles avec cette motorisation. Et puis, projetez-vous : vous pourrez automatiser votre motorisation et l’intégrer à votre habitat connecté. 
  • On l’a vu, le système est encombrant. Vous devrez donc veiller à disposer d’un dégagement pour le mouvement du bras quand ce dernier ouvrira le portail. Comptez un mètre pour assurer le mouvement, c’est-à-dire l’espace du bras + un espace de sécurité. Ce système est plus cher que les autres automatismes. 

La motorisation à vérins, ou télescopique

👉🏻 Cette motorisation est fixée sur le pilier, en lien direct avec le portail pour l’ouverture et la fermeture. Son prix oscille entre 200 et 600 euros, sur les plateformes de e-commerce et dans les grandes surfaces de bricolage. 

  • ✔︎ Cette solution a un prix plus abordable que les autres motorisations. Bien que plus lent, ce système est aussi compact et silencieux. Comme les motorisations à bras, il peut s’installer sur des portails lourds. Vous profitez d’une mise en place facile : la motorisation s’accroche sur un mur ou un poteau, soit dans le prolongement de votre portail, soit sur un mur perpendiculaire. Au préalable, vérifiez que vous avez des fixations robustes. Ce système est compatible avec de nombreux accessoires et s’implémente aisément à votre habitat connecté. 
  • Attention, ce procédé sollicite fortement ses points de fixation, puisque la traction se fait en direction de la fixation et du pivot du portail. Veillez donc à bien suivre votre notice. Notez que ce modèle de motorisation ne correspond pas à des portails en PVC ou des portails de très grande taille.

La motorisation à roue

👉🏻 Ce système à roue conçu pour les portails battants est facile à comprendre. C’est donc une roue fixée au portail qui entraîne ce dernier. Avec une motorisation à roue, on reprend tous les avantages d’une motorisation coulissante ou à bras articulés

  • ✔︎ Comme une motorisation à bras ou coulissante, la motorisation à roue est compatible avec des portails lourds qui dépasseront 500 kilos. Gros plus également : si l’accès à votre domicile est en pente, vous pouvez opter pour la roue motorisée (en considérant que l’inclinaison est maximum à 35%). Il n’y a pas non plus de limite d’angle d’ouverture. Profitez aussi de votre motorisation en l’intégrant dans votre écosystème d’habitat connecté.
  • La motorisation à roue a les défauts de ses qualités. C’est-à-dire que si elle s’installe sans souci sur un terrain pentu, elle ne peut pas fonctionner sur un terrain accidenté. Par exemple, la roue sera prise en défaut si le terrain des abords de votre domicile est encombré ou composé de gravillons. 

La motorisation enterrée pour portail à battants

👉🏻 Ce type de motorisation est simple à utiliser, puisque son moteur est intégré dans le sol. C’est une motorisation esthétique car elle est invisible. Comme beaucoup d’autres systèmes, elle respecte le mouvement naturel du portail. Choisissez ce système si l’accès à votre domicile a de petits piliers. 

  • ✔︎ Avec une motorisation enterrée, vous possédez un produit silencieux et rapide qui ne sollicitera jamais vos points de fixation. Il n’y a pas non plus de limite pour l’angle d’ouverture. Vous pourrez là aussi associer votre motorisation de portail à votre maison connectée. 
  • De fait, vous devez forcément installer la motorisation en même temps que le portail, tout en prévoyant deux caissons en béton sans le sol pour contenir les moteurs. Ces caissons doivent être réalisés sur mesure, sans quoi ils se rempliront d’eau lors d’épisodes pluvieux. Le prix est donc conséquent. Prix important aussi en cas de travaux, puisque si vous devez effectuer de la maintenance sur la motorisation, vous devrez faire démonter le portail.  

La motorisation incluse dans le portail

👉🏻 Le moteur est intégré dans le portail. Vous achetez en même temps les battants et leur motorisation. De facto, ce type de processus actionne le portail de façon naturelle et ne sollicite aucun point de fixation. 

  • ✔︎ Puisqu’elle est invisible, la motorisation vous garantit une esthétique parfaite aux abords de votre domicile. Le dispositif est rapide, silencieux et ne sollicitera jamais les points de fixation. Vous ne rencontrerez aucune limite pour l’angle d’ouverture et l’intégration à votre écosystème d’habitat connecté est tout à fait envisageable. 
  • Le prix de ce type de produit est élevé. La motorisation doit être installée sur le portail en usine, avant d’être posée chez vous avec le/les battant(s). Et en cas de besoin de maintenance de la motorisation, il faudra faire démonter intégralement votre portail. Pendant un temps, la sécurité des accès à votre domicile peut être pénalisée. 

Vous avez un portail coulissant

Le moteur coulissant ou à crémaillère 

👉🏻 Le moteur coulissant ou à crémaillère est le mieux adapté au mouvement du portail : en effet, il n’exerce pas de contrainte sur le vantail, car il accompagne ce dernier dans son mouvement naturel et ce, peu importe le sens d’ouverture : droite/gauche ou gauche/droite. Le moteur actionne un pignon qui s’engage dans un rail de crémaillère. Selon le sens de rotation, le pignon tourne dans un sens ou dans l’autre. Tous les modèles de portails coulissants sont compatibles avec ce mécanisme. 

  • ✔︎ Les motorisations coulissantes ou à crémaillères sont simples et discrètes. Le système n’est pas toujours esthétique, mais certains sont inclus dans un pilier pour améliorer l’apparence globale du portail. Véritable solution fiable quelle que soit la marque, elle est compatible avec un grand nombre d’accessoires. Vous pourrez toujours l’intégrer à votre projet d’habitat connecté. 

Vous devrez prévoir un revêtement en béton à niveau, et une fixation du système de motorisation. Soyez régulièrement vigilant avec votre rail de crémaillère : surveillez son niveau, le serrage des vis de fixation sur le portail. Si vous êtes équipé d’un portail à rails, veillez à ce que le rail ne soit jamais encombré de branches, de graviers ou de déchets…