Hiver comme été : le confort thermique à votre portée

Le confort thermique, qu’est-ce que c’est ?

Le confort thermique en hiver

Habitation non isolée* : vous frissonnez, votre facture aussi !

Pour une habitation non isolée, on peut estimer la répartition de la déperdition de chaleur de la façon suivante : 
- 25 à 30% de la chaleur file par le toit ; 
- 20 à 25% de la chaleur file par les murs ; 
- 10 à 15% de la chaleur file par les fenêtres.

Une mauvaise isolation des murs, des fenêtres et du toit crée des ponts thermiques, c'est-à-dire des espaces où le froid s'immisce. 

*Données de l'ADEME (Agence de la transition écologique)

En hiver, on définit l’inconfort thermique par une différence de quelques degrés entre la température ambiante (au centre de la pièce par exemple) et celle des parois (murs, fenêtres et sols). On parle de gêne quand l’écart est supérieur à 3°. 🌡

Faites le test chez vous si vous frissonnez et que vous passez votre temps à consommer des boissons chaudes. Passez la main sur l’un de vos murs, et vérifiez si la paroi est froide ou non. Si elle l’est :

  • Il faudra isoler les parois pour baisser le gap entre la pièce et ses murs/fenêtres/sols ;
  • En revanche, augmenter le radiateur ne servira pas à grand-chose, à part gonfler la facture.
Sans aller jusqu’à enfiler des gants, couvrez-vous d’un pull avant de faire grimper le chauffage

Si on résume, il faudra isoler efficacement votre logement, le ventiler judicieusement et ne pas forcément pousser le chauffage au maximum.

⚠️ Attention aussi à l’humidité. Cette dernière rend l’air plus dur à réchauffer. Dans les pièces moins aérées et moins ventilées, elle peut causer des moisissures.

Le confort thermique en été

Selon un baromètre élaboré par Qualitel, 58% des Français se plaignent d'avoir trop chaud chez eux. En cause : 
- Des équipements mal adaptés ; 
- Un bâtiment mal isolé ; 
- Une absence de protection solaire ou de ventilation. 

En été, l’objectif est tout autre. Le confort thermique consiste à conserver la fraîcheur du logement quand il fait (très) chaud dehors. Tout en limitant l’usage de la climatisation, vous devrez aussi empêcher la chaleur de rentrer.

Conserver l’air frais, c’est aussi un enjeu de santé. Par exemple, dans le cas de la qualité de l’air pour une chambre, la fraîcheur est nécessaire à un sommeil réparateur.

⚠️ Attention à la capacité de résistance de vos isolants. Il est mieux pour votre confort d’avoir un dispositif qui limitera la transmission de la chaleur autant que faire se peut jusqu’à l’arrivée de la fraîcheur nocturne.

👆🏻 En ce qui concerne les fenêtres chez vous : il est recommandé de ne pas dépasser 25% de la surface totale. Trop de baies vitrées apportent de l’inconfort à cause de la surchauffe.

👆🏻 Si vous possédez des combles aménagés (ou que vous souhaitez aménager pour créer des pièces en plus) : soyez raisonnable sur le nombre de fenêtres de toit que vous allez poser. L’ensoleillement et la luminosité diurnes toute la journée peuvent réchauffer, voire surchauffer la pièce.

Une fenêtre de toit exposée à l’ensoleillement peut devenir une cause de surchauffe dans votre logement.

👆🏻 Toujours pour vos combles, privilégiez des fenêtres double vitrage qui disposent d’entrées d’air. Veillez à une isolation performante à ce niveau de la toiture.

⚠️ Attention à l’inertie thermique et au taux d’humidité de votre bien immobilier. Soyez spécialement vigilant à la qualité des matériaux de construction de votre maison, en particulier au moment de l’achat ou de la rénovation d’un bien.

Facture énergétique, environnement : les bons gestes à adopter selon la saison

En hiver : garder le confort sans faire exploser la facture

Le premier conseil que l’on peut vous donner, c’est d’entretenir votre équipement de chauffage, quel qu’il soit : une fois par an, nettoyez votre chaudière. En ce qui concerne l’entretien de vos radiateurs :

  • Lorsque c’est un radiateur à eau chaude, effectuez une purge une fois par an ;
  • Quand c’est un radiateur électrique, faites la poussière.

Adoptez des gestes de bon sens. Dégagez l’espace autour de vos radiateurs (évitez la présence de meubles ou de rideaux), vérifiez les joints de vos portes et de vos fenêtres.

Quand la nuit tombe, mettez vos volets à contribution. Si vous les fermez avant la nuit, vous évitez les déperditions de chaleur quand les températures rafraichissent.

Et puis, “restez couvert” : enfilez un (joli) pull avant de monter la température !

Eté comme hiver, ajustez l’ouverture de vos stores pour conserver la fraîcheur… ou la chaleur.

En été : garder la fraîcheur de son logement

Alors que les températures s’affolent de plus en plus en été, il est primordial, pour sa santé et son bien-être, de conserver la fraîcheur chez soi. Plusieurs gestes peuvent vous y aider :

  • Fermez les volets des fenêtres exposées en plein soleil ;
  • Aérez la nuit, lorsque les températures sont les plus basses ;
  • Si la température ambiante ne baisse pas malgré une aération régulière, procurez-vous un ventilateur.

👉🏻 Installer une climatisation doit être le dernier recours. En effet, c’est un dispositif énergivore et peu respectueux de l’environnement.

Aération de son logement : pensez aux plantes !

Vous possédez une terrasse, un jardin ou un balcon ? Plantez de la végétation à gros feuillages, pour permettre une circulation d'air entre les feuilles. 

Pensez aussi aux plantes dépolluantes qui ont pour mission d'absorber les agents polluants pour mieux rejeter de l'oxygène : on en compte une trentaine qui peuvent effectuer cette opération appelée la phytoépuration, soit l'épuration par les plantes. 

Les plantes dépolluantes épurent et/ou dépolluent les sols, l'air ou l'eau. Parmi ces plantes, on recense l'azalée, le dragonnier marginé ou la fougère de Boston.  

Entretenir l’air de son logement tout le long de l’année

Qui sont les agents polluants de notre intérieur ?

Ils sont nombreux ! Sachant que nous passons 80% de nos journées dans un espace fermé : maison, bureau, école… Et dans ces espaces, de nombreux éléments “polluent” :

  • Les meubles, notamment ceux qui sont en aggloméré ;
  • Les tissus et les moquettes ;
  • L’électroménager ;
  • Les produits d’entretien ;
  • Les bougies parfumées, les encens, les huiles essentielles.

On ne pense pas non plus forcément à d’autres “agents invisibles” qui détériorent l’air de notre logement :

  • Les vernis ;
  • Ce qui permet de faire du traitement mobilier ;
  • Des colles ;
  • Le plastique ;
  • La peinture ;
  • Du tabac.

👉🏻 Tous ces composants, toutes ces substances sont réunis sous le vocable COV, soit “composés organiques volatils”. On parle aussi des rejets de formaldéhyde ou d’éthers de glycol.

Comment contribuer à un air sain chez soi ?

Poils, tissus, meubles, sols, chauffage poussiéreux… Reprenez la main sur votre logement, en mettant des plantes vertes “dépolluantes”.

Le premier geste, c’est de réduire l’exposition aux objets et aux produits polluants.

  1. A l’achat, privilégiez le mobilier en bois brut ;
  2. Faites votre décoration avec des matières naturelles plutôt que de décorer avec des moquettes ou des peintures ;
  3. Equipez-vous de textiles naturels : coton, chanvre, lin, cuir…
  4. Entretenez régulièrement vos appareils à combustion ;
  5. Dans le même esprit, limitez les feux de cheminée. La combustion du bois va libérer des polluants atmosphériques ;
  6. Si vous bricolez, installez des meubles neufs ou en aggloméré : aérez ;
  7. Entretenez votre VMC, avec un nettoyage deux à trois fois par an. Changez-la si nécessaire.

👆🏻 Quand vous aérez, ouvrez de préférence matin et soir pendant dix minutes. Répétez ces gestes automatiquement après avoir fait du ménage ou du bricolage.

En conclusion : En plus de tous les conseils que nous venons de vous donner, veillez à ce que l’isolation thermique et vos dispositifs de chauffage/ventilation soient cohérents avec les spécificités de votre habitation et les conditions climatiques de votre lieu de résidence.

Sources : kooble.com 1er avril 2021, natureetdecouvertes.com, le journaldelamaison.fr, qualitel.org, 13 novembre 2019, wikipedia.org.

Les motorisations Avidsen ont quelque chose à vous dire…

Psssssst. 👋🏻

Oui, vous, là, en train de choisir votre future motorisation de portail, c’est à vous qu’on parle ! Vous hésitez entre diverses solutions, c’est normal. Ce n’est pas un achat qu’on effectue à la légère.

Alors pour vous guider dans votre choix, voilà deux trois choses qu’on aimerait vous dire sur la solidité et la robustesse 💪🏻 des solutions de motorisations de portails Avidsen.

Le secret de nos moteurs : un mécanisme robuste

Sur nos modèles Orea 500 (réf. 114457) et Orane 550 (réf. 114460), les moteurs ont un point fort unique sur le marché qui en font un véritable atout solidité et pérennité.

Comme l’indique le schéma ci-contre, à l’intérieur du moteur, l’engrenage principal est en métal et non en plastique. C’est un choix matériel qui vous garantit la solidité de notre solution. Les motorisations Avidsen citées plus haut, grâce à ce “petit” détail, dureront plus longtemps.

Ce sont les engrenages en acier qui vous garantissent une solution pérenne. ©Avidsen

Le secret de nos crémaillères pour portails coulissants

Sur nos modèles Orea 500 (réf. 114457) et Orea 550 (réf. 11460) prévus pour des portails coulissants auxquels, on ajoute des crémaillères, c’est sur cet élément-ci que nos solutions se distinguent. Nos crémaillères sont en effet en métal ET en nylon.

Le duo nylon-acier combine entretien facile et robustesse améliorée. ©Avidsen

Pourquoi ce double assemblage ?

  1. Avec une crémaillère uniquement en nylon : c’est moins robuste que le métal, mais ça ne demande pas d’entretien ;
  2. Avec une crémaillère uniquement en métal, la roue dentée de sortie est en métal : on se retrouve avec un mouvement métal contre métal. Ce dispositif demande un entretien régulier. Il faut par exemple graisser régulièrement puisque les crémaillères sont en extérieur. Par exemple, lorsqu’il pleut, vous devez à nouveau graisser.

👉🏻 Avec nos crémaillères en nylon renforcé par une barre de métal à l’intérieur, vous cumulez les avantages de chaque type de crémaillère sans les inconvénients. Avec nos solutions, non seulement la robustesse est améliorée, mais en plus vous n’avez aucun entretien à effectuer.

Donnez de l’air à votre quotidien !

Ces derniers mois nous ont prouvé combien il est important de respirer un air sain et combien la qualité de l’air en intérieur est un enjeu de santé publique.

Au-delà de ces questions d’actualité, l’air que nous respirons, s’il est purifié, nous fait gagner en confort et en bien-être.

Deux solutions Avidsen vous accompagnent pour aérer votre vie quotidienne. Suivez le guide !

De l’air pur chaque jour, chez vous ou en voiture…

Pourquoi proposer des solutions de purification d’air ?

Il ne s’agit pas de vous faire peur sur la qualité de l’air que nous respirons tous quotidiennement. Mais devenir acteur de l’air que l’on respire partout où l’on vit, travaille, c’est contribuer à son bien-être et à celui des autres.

Comment les Français respirent-ils ?

Toutes générations confondues, quel que soit le style de vie que nous menons, nous passons entre 70% et 80% d’une journée “enfermés”, que ce soit à la maison, au bureau ou à l’école, en voiture ou dans une salle de sport. En plus, nous respirons 22 000 fois par jour, soit entre 12 000 et 15 000 litres d’air chaque jour.

Un Français sur trois déclare souffrir d’allergies.

En général, on estime que les habitants de l’Hexagone perdent neuf mois d’espérance de vie à cause de l’air intérieur pollué qu’ils respirent. Cela peut même aller jusqu’à treize mois dans les métropoles et villes les plus polluées.

Pourquoi parle-t-on d’un air intérieur pollué ?

Ne tombons pas dans la psychose en passant l’aspirateur en permanence ! Mais il faut se rendre à l’évidence. Notre mode de vie met nos poumons à rude épreuve !

  • Notre mobilier, nos peintures murales, nos revêtements de sols, notre électroménager ou encore nos produits d’entretien rejettent des molécules chimiques dans l’air ;
  • Nos amies les bêtes que l’on voit, mais aussi les acariens et les moisissures que l’on ne voit pas, produisent des allergènes, des bactéries et des virus.
Le chat, le bouquet de fleurs, le tapis, la fenêtre ouverte… : autant de sources de pollution.

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) estime que certaines molécules ont des effets néfastes sur la santé en ce qu’elles favorisent ou aggravent des problèmes respiratoires.

Quels sont les points forts des méthodes de purification de l’air ?

Les différents filtres présents sur le marché

👉🏻 Les purificateurs d’air à filtres : ils possèdent un maillage de trois filtres. On peut voir un préfiltre, un filtre à charbon actif et un filtre HEPA. Ces installations couvrent entre 5 et 150m2. Au nettoyage, on relâche les filtres avec les polluants. Ils sont bruyants, autour de 50 décibels.

💨💨💨💨💨💨

👉🏻 Les purificateurs d’air à ionisation : ils envoient des ions qui “collent” les particules en suspension, puis procèdent à une aspiration par appareil. Les filtres sont efficaces le plus possible avec ce procédé – même si cette performance est difficilement mesurable.

Les technologies mises en oeuvre dans les purificateurs d’air

👉🏻 La technologie e2f (Nano-e2f) a été brevetée par Avidsen. Elle est 100% naturelle, sans composant chimique avec filtration des particules ultrafines. Ce procédé est plus performant que les filtres classiques. Les particules ultrafines sont filtrés par un système mécanique conventionnel, associée à de l’énergie électrostatique.

En clair, le filtre agit comme un aimant. Les micro-particules sont bloquées à l’intérieur du filtre, même quand l’appareil est éteint ou que vous jetez le filtre usagé. Il n’y a pas de rejet ni de réaction chimique, donc le dispositif est inodore – et en plus, il est basse consommation. Les bactéries prises dans ces filtres sont les pollens, les poussières ou tous types de bactéries.

👉🏻 Le filtre Nano-e2f est efficace à 0,1 micromètre et peut lutter contre : la varicelle, les acariens, les émanations de cigarettes, les staphylocoques, les infections pulmonaires, la méningite, les bactéries, les otites, la tuberculose, la bronchite, les poussières et le pollen.

Découvrez nos produits Avidsen pour mieux respirer !

Nos deux solutions pour purifier l’air intérieur que vous respirez ont pour objectif de vous apporter bien-être et confort, en éliminant et filtrant les principaux polluants. Toute pollution supérieure à 0,1 micromètre est filtrée.

Trois étages de filtration sont présents : la polarisation, la filtration grâce au filtre Nano-e2f et le neutralisateur des odeurs.

Nos purificateurs d’air proposent trois vitesses réglables.

Le purificateur d’air Avidsen Clair-M1

C’est la référence 103691 (notez aussi ses filtres de remplacement, non fournis : 103695). Ce purificateur d’air est adapté à de nombreux espaces. On peut ainsi le positionner dans :

  • Une chambre d’adulte ou d’enfant ;
  • Un hôpital ;
  • La salle d’attente d’un cabinet médical ;
  • Votre salle de réunion.

Clair-M1 est une solution économique, peu onéreuse. A titre de comparaison, si vous utilisez 365 jours par an, 24/24 et 7j/7 un radio-réveil, vous dépensez 3 euros par an. Votre purificateur d’air coûtera, lui, 1,50 euro par an.

En plus, c’est un dispositif silencieux. A vitesse lente, Clair-M1 produit un peu moins de 30 décibels. Un réfrigérateur, en fonctionnement normal, émet un bruit à 50 décibels. Clair-M1 est facile à utiliser et à brancher ; il peut couvrir une pièce de 20m2 maximum.

Le filtre prévu (remplaçable) a une durée de vie estimée à 12 mois. Avec son poids (moins de 2 kilos) et sa taille : 254x150x255 mm, Clair-M1 est maniable.

Le purificateur d’air Avidsen Clair-P1B

C’est la référence 103693 (notez aussi ses filtres de remplacement, non fournis : 103696). Ce modèle de purificateur d’air (disponible uniquement en noir) est parfait en voiture ou au bureau, en tout cas pour un espace de 4m2. Il dispose en plus du confort du filtre désodorisant.

Clair-P1B a plusieurs points forts :

  • Il a un faible encombrement (75x75x180 mm.), il pèse 500 grammes. C’est un produit maniable, léger et pratique ;
  • Son alimentation est facile et sa consommation électrique faible. Il peut profiter du port USB d’un ordinateur, d’un chargeur de smartphone, d’une prise USB de voiture. Notez que le câble USB vers micro-USB est fourni.

Purifiez votre bureau sans craindre pour votre facture énergétique. Même allumé 365 jours par an, 7j/7 et 24/24, le purificateur Clair-P1B ne consomme que l’équivalent de 0,81 euro par an. C’est en plus un objet silencieux qui produit au maximum 30 décibels. A titre de comparaison, un ordinateur émet en moyenne 45 décibels. Enfin, le filtre prévu (remplaçable) a une durée de vie estimée à 6 mois.

Sources : santemagazine.fr, 18 août 2020 ; lefigaro.fr, 28 mars 2017, Avidsen.

Protégez, éclairez, dissuadez : le trio gagnant avec Spotlight

Vous avez bouclé vos valises, réservé votre gîte en pleine campagne ou préparé les jouets de plage… Pas de doute, vous êtes fin prêt pour les vacances ! 

Mais votre maison l’est-elle tout autant ? 👀

Pour en être certain, faites confiance à Avidsen, l’expert en caméras IP-Wifi pour les particuliers. Spotlight, sa nouvelle caméra-lampe connectée, vous permet d’enfiler vos tongs en toute sérénité ! Depuis votre smartphone, vous garderez un oeil averti sur votre domicile. 

Bonnes vacances ! 🕶🌞 

Avidsen vous offre une solution simple et cohérente

L’installation est intuitive et rapide

Remplacez une lampe classique qui éclaire votre maison et votre jardin. D’un design raffiné, cette caméra-lampe s’intègrera sans peine à l’esthétique de votre maison. Vous pourrez compter sur sa discrétion. 

Choisissez l’endroit où vous souhaitez fixer Spotlight. Pour l’installer, il vous suffit d’utiliser la visserie fournie avec notre produit.

Autre motif de simplicité : la présence du transformateur intégré à la caméra-lampe, qui rend possible l’installation en lieu et place d’un luminaire extérieur existant. La connexion Wifi se fait facilement. 

Spotlight est conçue pour un usage extérieur

Quelles que soient les conditions climatiques de votre lieu de résidence, installez Spotlight sans crainte que la pluie, les gravillons ou le soleil qui tape ne la dégradent. 

Pour parer à toute éventualité, Spotlight : 

🌡Supporte des températures affolant le mercure, soit jusqu’à -20° et jusqu’à 60° ; 

🔨Son design est solide ; 

🌧 Elle est certifiée IP65, soit Indice de Protection 6 contre la poussière et 5 contre la pluie. C’est un excellent niveau de protection contre l’humidité.

Spotlight : vos yeux et vos oreilles quand vous êtes absent 

Que vous soyez chez vous, à un barbecue chez des amis, en randonnée en forêt ou déterminé à remporter (avec vos enfants) un concours de château de sable, vous profitez de l’instant présent, smartphone dans votre poche, pour garder la main sur votre maison

Spotlight monte la garde 

Cette nouvelle lampe-caméra Avidsen est dotée de fonctionnalités pensées pour que vous partiez l’esprit tranquille, notamment sur plan visuel : 

  • Elle offre un angle de vision à 120° ;
  • L’image est Full HD, 1 080p. ; 
  • La nuit, même si la lampe est éteinte, vous voyez grâce à une éclairage infrarouge
  • La journée, l’éclairage de zone s’appuie lui aussi sur des LEDs. 

✍🏻 Si Avidsen a retenu les LEDs pour l’éclairage zone intelligent, c’est parce que ces LEDs sont une garantie de longévité de votre éclairage et l’assurance que vous ferez des économies d’énergie

Les autres points forts de Spotlight 

Pour compléter les performances visuelles de Spotlight, Avidsen a équipé sa lampe-caméra du son bi-directionnel, à l’aide d’un micro et d’un haut-parleur. Non seulement vous entendez ce qui se déroule à proximité de votre résidence, mais en plus vous pouvez communiquer avec votre visiteur : 

  • Si c’est un livreur, vous le guidez jusqu’à l’endroit où déposer le colis 📦
  • Mais sii c’est un intrus, vous pouvez éventuellement l’interpeller 🎤

Spotlight est également munie d’une fonctionnalité de détection de mouvement.

Le smartphone comme véritable allié de votre sécurité au quotidien

C’est votre smartphone qui assure la liaison entre votre lampe-caméra et vous. Une fois l’application Avidsen Home installée (gratuite et dispo sur Play Store et Apple Store), vous êtes maître de votre protection d’un simple clic : 

  • Chaque détection de mouvement déclenche l’envoi d’une notification ; 
  • Vous pouvez contrôler l’éclairage de zone, le programmer ; 
  • Visualisez une vidéo à distance ; 
  • Prenez une photo en direct ; 
  • Déclenchez un enregistrement vidéo. 

Associez Spotlight avec vos objets connectés de la gamme Avidsen Home. Créez des scenarii, instaurez des routines de confort. Simulez par exemple une présence dissuasive. 

Spotlight d’Avidsen a un objectif clair : éviter le drame du cambriolage, être dans la prévention avant même que l’intrusion ne se produise. 

Avec Avidsen, mieux vaut prévenir que guérir, et ça marche. 

Ne partez pas encore…

✍🏻 Les photos et les vidéos qui sont enregistrées sont sur une carte micro SD, non fournie

✍🏻 Utilisez votre commande vocale Google ou Alexa pour allumer et éteindre votre caméra et votre lampe. 

📆 Spotlight sera disponible fin juillet. 

Avidsen Home Fresh : coup de frais dans votre intérieur !

Les estimations des météorologues pour l’été 2021 se précisent. Les températures seront chaudes, très chaudes. ☀️☀️

Même s’il n’y a pas d’épisode de canicule prévu en juillet, il faut s’attendre à de l’air sec et une grande absence de précipitations. Anticipez en équipant votre logement avec Avidsen Home Fresh ! 💦💦

Augmentez votre confort, pas la température !

L’été est là. Le mercure grimpe. Chez vous, il commence à faire chaud et même en aérant, vous avez du mal à conserver la fraîcheur dans votre salon ou dans vos chambres. Pour éviter cet inconfort, adoptez le climatiseur Avidsen Home Fresh.

Ce climatiseur s’installe en quelques minutes. Il est silencieux : avec 56 dB, il se situe dans la moyenne basse des climatiseurs présents sur le marché. C’est un atout pour un produit qui tourne la nuit en période de canicule. Home Fresh rafraîchit une pièce de 32m2 ; cela peut correspondre à deux pièces maximum.

Climatisez votre intérieur sereinement

Doté de nombreuses fonctionnalités, le climatiseur Avidsen se contrôle à distance, que ce soit depuis votre smartphone (et l’application Avidsen at Home) ou depuis votre commande vocale. Profitez aussi de différents modes de contrôle et de deux vitesses de ventilation.

Le climatiseur est mobile grâce à quatre roulettes. Lorsque vous n’en n’avez pas besoin – en hiver, par exemple – vous le rangez dans un recoin ou un placard. Le kit de calfeutrage nécessaire est fourni (et offert). Grâce à la gaine flexible, l’air chaud est expulsé dehors.

Rafraîchissez-vous sans réchauffer la planète

Forcément, vous vous demandez si le confort thermique de votre habitat ne vas pas polluer la planète. Pour répondre à vos craintes, sachez qu’Avidsen utilise pour Home Fresh un gaz réfrigérant naturel, qui a le moins d’impact possible sur le réchauffement climatique. Il s’agit du gaz réfrigérant R290.

Crédit : Gerd Altman pour Pixabay

En savoir plus sur le gaz réfrigérant R290

Le gaz R290 appartient à la famille des hydrocarbures. On distingue trois réfrigérants naturels :

  • R290 (propane) ;
  • R600a (butane) ;
  • R600 (isobutane).

👉🏻 En plus de leur impact moindre sur l’environnement, R290, R600a et R600 ont des capacités thermodynamiques plus performantes que celles de R134a et R404a.

👉🏻 Ces trois hydrocarbures conviennent à plusieurs types d’équipements, en plus de notre climatiseur Avidsen Home Fresh. Les pompes à chaleur, les congélateurs, les réfrigérateurs domestiques ou commerciaux et les armoires réfrigérées les utilisent.

Contrôlez Avidsen Home Fresh en toute simplicité

Vous prenez la main sur votre climatiseur de deux manières :

  • Via la télécommande fournie dans le kit Avidsen Home Fresh ;
  • Via votre smartphone et l’application Avidsen Home.

Quelque soit le support de contrôle choisi, vous pourrez :

  • Allumer et/ou éteindre votre climatiseur ;
  • Contrôler la température ambiante.

Des options variées pour répondre à chacun de vos besoins

Choisissez le mode d’utilisation qui vous correspond le mieux à chaque instant :

  • Optez pour le mode climatiseur en cas de chaleur ;
  • Vous pouvez aussi allumer le mode ventilateur ;
  • Si la pluie ou le mercure le justifient, lancez le mode déshumidificateur.

Dans tous les cas de figure, vous rendez l’air de votre intérieur plus sain. Pour maîtriser le confort thermique avec finesse, vous pouvez aussi instaurer un timer et le programmer comme bon vous semble.

👉🏻 Dans le cas d’un contrôle avec votre commande vocale, notez que vous pourrez allumer ou éteindre votre climatiseur, et lui demander une température de consigne.

Sources : meteofrance.com, lameteo.org et greentechjournal.fr pour les informations relatives au gaz réfrigérant R290.

Avidsen Home Light, que la lumière en couleur soit

Adoptez un éclairage dernière génération pour votre habitat connecté ! Les ampoules Home Light, nouvelles arrivées des solutions Avidsen Home, mettront à coup sûr la lumière à tous les étages de votre intérieur.

Choisissez vos nuances de blanc ou de couleur, ajustez l’intensité de vos luminaires facilement depuis votre smartphone ou votre commande vocale.

Vos goûts, vos couleurs

Une fois les ampoules vissées, vous les contrôlez depuis votre smartphone ou vos commandes vocales. Que ce soit pour l’intensité de l’éclairage ou pour le choix de la couleur, vous êtes le maître à bord.

Home Light colore votre vie

Vos enfants dorment à l’étage et sont rassurés avec une veilleuse discrète : sur votre application Avidsen Home, sélectionnez une couleur pour l’ampoule de leur chambre, afin qu’ils s’endorment rassurés (on vous recommande chaudement le bleu, ça va bien avec les rêves).

Vous souhaitez laisser une lampe allumée pour un membre de la famille qui rentre tard ou se lève tôt : choisissez une couleur qui éclaire, sans pour autant éblouir ou réveiller les autres résidents.

Sur la palette des blancs qui sont à votre disposition avec Home Light, deux choix s’offrent à vous : le blanc chaud (proche d’un jaune, blanc crème/ivoire) ou le blanc froid (plus dur, vif, blanc “clair”). Deux nuances de blanc, il n’y a qu’Avidsen pour faire ça.

Soyez ingénieur son et lumière, mais chez vous

En plus des variations coloriées, vos ampoules offrent un éclairage variable selon vos envies et vos besoins.

Il fait sombre et vous êtes encore en train de plancher sur un dossier qui n’en finit pas ? Activez le mode intense de votre lampe pour garder le cap.

Au contraire, vous terminez votre série ou un chapitre de roman dans un coin du canapé ? Le mode tamisé vous enveloppe dans son cocon de lumière feutrée.

Ensuite, à l’aide de l’application Avidsen Home, créez des routines pour votre confort. Une simple lumière allumée peut simuler une présence chez vous, le temps que vous rentriez du bureau. Et puis… un éclairage tamisé peut se révéler utile si vous appréciez les réveils en douceur.

Home Light, l’ampoule tamisée amie de vos matins

La cerise sur le gâteau des ampoules connectées Avidsen Home Light, c’est la possibilité de changer la couleur des ampoules en rythme, parce que le changement lumineux suit le rythme des pulsations de la musique que vous écoutez.

En plus, si vous savourez une pièce de Wagner, les couleurs vont changer à un rythme enjoué. Et si vos ados (re)jouent à la boîte de nuit, vous aurez (presque) le stroboscope dans votre salon !

Vos ampoules s’invitent dans votre écosystème Avidsen Home

Illuminez intelligemment votre habitat connecté en associant vos luminaires connectés au reste de vos équipements contrôlés par l’application Avidsen Home :

Ne perdez plus de temps : contrôlez vos éclairages intérieurs avec l’application Avidsen Home
  • Avec un module d’ouverture/fermeture de portail en Wifi : ouvrez le portail pour rentrer chez vous, les lampes s’allument instantanément ;
  • Avec un détecteur d’ouverture de porte ou de fenêtre : allumez les lumières comme bon vous semble pour simuler une présence ;
  • Dans le cas de figure d’une caméra de protection qui repérerait un mouvement suspect, les ampoules, s’allument pour simuler votre présence chez vous.

Psssst, ne partez pas encore

Le petit plus de nos ampoules… culottées !

On peut dire qu’elles ne manquent pas de culot, les ampoules Avidsen : choisissez entre trois modèles pour équiper vos lampes et lampadaires intérieurs !

Home Cam Battery : sécurité des accès et économies d’énergie

Avidsen est votre expert en habitat connecté et ses caméras IP Wifi sont des produits fiables et accessibles.

La caméra extérieure Home Cam Battery n’échappe pas à cette règle et vous offre cette expertise pour la protection de votre domicile. Vous profiterez des bienfaits de son alimentation solaire, véritable atout environnemental pour réaliser des économies d’énergie.

De nombreux atouts pour sécuriser votre domicile

Home Cam Battery est une caméra IP Wifi extérieure pensée pour vous simplifier la vie. Elle est facile à installer et 100% sans fil.

Hom Cam Battery, le kit complet (réf. 127070) : la caméra et son panneau solaire, le kit de visserie, deux batteries rechargeables et une chemise d’étanchéité en silicone.

Pour son alimentation, deux options s’offrent à vous :

  • Vous avez trois mois d’autonomie avec une batterie ;
  • Vous avez une autonomie permanente si vous utilisez le panneau solaire fourni.

Hom Cam Battery résiste aux conditions extérieures ; ainsi, vous n’aurez besoin d’aucune protection supplémentaire :

  • Elle est entourée d’une chemise d’étanchéité en silicone à installer autour de la caméra ;
  • Elle est certifiée IP65, soit Indice de Protection 6 contre la poussière et 5 contre la pluie.

Profitez aussi d’une image haute qualité et du son bidirectionnel. Avec le micro et le haut-parleur inclus, vous entendez votre visiteur, vous communiquez éventuellement avec ce dernier. Idéal si vous souhaitez guider le livreur pour qu’il dépose son colis.

Notez aussi une vision de nuit optimale qui s’appuie sur les LEDs infrarouges installées sur Home Cam Battery.

Votre smartphone comme allié de votre protection

Téléchargez l’application Avidsen Home sur votre smartphone (disponible pour Apple et Androïd). Vous recevrez ensuite des notifications push à la moindre détection de mouvement.

Depuis votre smartphone, vous :

  • Visualisez une vidéo à distance ;
  • Prenez une photo en temps réel ;
  • Déclenchez un enregistrement vidéo.
Grâce à Avidsen Home, vous contrôlez votre caméra à distance et vous l’intégrez à votre habitat connecté.

La gamme Avidsen Home, chez vous, pour vous

Home Cam Battery s’intègre parfaitement à votre habitat connecté et collabore avec les autres accessoires dont vous disposez, depuis l’application Avidsen Home.

  • Simulez votre présence avec des ampoules Avidsen Home Light et/ou un module de contrôle de vos volets. Home Cam Battery joue son rôle à merveille dans une routine où vous simulez votre présence ;
  • Quand votre caméra active sa détection de mouvement, il existe deux possibilités pour vos alarmes et les thermostats Avidsen. Le chauffage se régule en fonction de votre présence ou de votre absence, définie par le fait que la caméra soit ou non allumée.

Avec Home Cam Battery, vous poussez plus loin encore l’harmonie de votre maison connectée.

Les accessoires recommandés pour motorisation de portail

Plusieurs accessoires sont indispensables, quel que soit le type de motorisation dont vous êtes équipé. Voici les points importants à retenir, les avantages de ces équipements additionnels. 

Les télécommandes 

C’est l’accessoire indispensable si vous êtes nombreux à la maison ; personne ne reste enfermé ni bloqué dehors en possédant sa propre télécommande. Certains modèles de télécommandes ont un gros point fort : ils sont universels. Avec ces télécommandes, vous commandez des marques différentes. 

Le boîtier connecté 

Ce type d’accessoire est en fait un module qui s’installe directement sur une motorisation pour effectuer une commande à distance. Ce système nécessite une connexion Wifi à proximité du portail. Ce boîtier peut remplacer une télécommande ; il offre la possibilité de commander et de connaître la position du portail ou de la porte du garage, où que vous soyez

Le clavier à code/sélecteur à clé

Que votre sytème soit sans fil ou filaire, il permet d’ouvrir un automatisme à partir d’un code ou d’une clé. Notez que les versions filaires sont plus longues à installer et que celles sans fils se posent rapidement et simplement. En plus, certains claviers à code sont universels et pourront commander plusieurs marques différentes. 

La batterie de secours 

Cet accessoire ne sert pas souvent, mais il se révèlera indispensable. En cas de coupure de courant, vous pourrez quand même ouvrir et fermer votre portail.

Le kit solaire 

Que vous possédiez un portail coulissant ou battant, ajoutez un kit solaire pour alimenter votre motorisation. Un panneau solaire est peu encombrant. Couplé à une batterie, il vous permet d’ouvrir votre portail en dépensant moins d’électricité. Tout le dispositif est sans fil, donc facile à installer : vous ne creusez pas de tranchée, vous ne passez aucun câble. Le seul écueil de cette solution, c’est l’apparence. Les kits solaires ne sont pas encore des produits très esthétiques. 

La crémaillère supplémentaire 

Si la plupart du temps, les kits de motorisation fournissent 3 ou 4 mètres de crémaillère, vous devrez compléter si votre battant dépasse cette longueur. Attention cependant : les modèles de crémaillère ne sont pas compatibles d’une marque à l’autre. 

Les photocellules supplémentaires

C’est un équipement qui sera au service de votre sécurité. Devant et derrière les battants de votre portail, vous créez une barrière virtuelle qui sécurise les abords de votre domicile, notamment pour les piétons et les véhicules qui passeront devant votre portail. Attention, il n’y a pas de compatibilité systématique entre les marques diverses. 

Le feu clignotant supplémentaire 

Lors de l’ouverture ou de la fermeture de votre portail motorisé, le feu clignotant signale le mouvement en cours. En bordure de route, cet accessoire est obligatoire. Pour renforcer la sécurité de l’accès à votre domicile, vous pouvez en installer un deuxième. 

Notre pas-à-pas pour installer la motorisation de portail chez vous

Les étapes avant d’installer votre motorisation 

Avant d’installer votre motorisation, quel que soit le modèle de cette dernière, assurez-vous que :

👉🏻 L’alimentation secteur est sécurisée, soit par disjoncteur soit par fusible 10A ; 

👉🏻 Vous possédez un disjoncteur différentiel de 30mA sur votre tableau électrique ; 

👉🏻 Le câble d’alimentation est enterré au minimum à 50 cm de profondeur et entouré d’une gaine orange ; 

👉🏻 La section du câble RO2V est de 3 x 1,5 mm2 jusqu’à 30 mètres, et 3 x 2,5 mm2 au-delà de 30 mètres ; 

👉🏻 Le grillage avertisseur est placé au-dessus de la gaine, pour éviter le moindre incident si plus tard vous devez creuser. 

🔎 Le câble RO2V sert à raccorder divers circuits électriques et leurs prises afférentes. Étant donné que c’est l’un des câbles les plus répandus dans les installations électriques, on parle souvent de « câble universel ». 

⚠️ Dans tous les cas, ne réalisez aucun branchement, aucune action si votre disjoncteur n’est pas positionné sur OFF. 

Notre pas-à-pas pour installer chaque motorisation selon ses spécificités

Chaque moteur dispose de sa propre distance. Si vous changez de type de moteur, vous devrez certainement percer votre pilier à nouveau, tout comme votre portail. 

Installer une motorisation pour portail à battants

  • Avant de commencer votre travail, repérez la distance entre les gonds et l’arête de la face interne du pilier de votre portail ; 
  • A partir de cette distance, déterminez la distance de déport par rapport à l’arête de votre pilier. Positionnez la patte de fixation de votre moteur à partir de cette distance ; 
  • Repérez la distance et la hauteur sur votre pilier, percez des trous pour insérer les vis de fixation de la motorisation. Vous devez auparavant installer les chevilles correspondant parfaitement à la nature de votre pilier – bois, brique, béton – sinon, le moteur risque de se décrocher de votre pilier. 

Certains modèles de motorisation à bras ne comprennent pas de distance à calculer. Le fabricant en impose parfois. Pour autant, vous devrez toujours respecter les préconisations du fabricant. En cas de côtes non respectées, vos moteurs ne marcheront pas correctement. Portail comme motorisation risquent de s’abîmer. Enfin, notez bien que la hauteur de pose des moteurs ne doit jamais dépasser 1 mètre du sol, pour des raisons de sécurité et de respect des normes en vigueur.

Installer une motorisation pour portail coulissant 

Deux critères sont à prendre en compte pour mettre en place votre moteur pour portail coulissant : 

  • Faites couler une dalle en ciment qui recevra le support du bloc moteur. Veillez bien à ce qu’il soit parfaitement réalisé et au bon niveau. Si quelques degrés manquent, vous pourrez corriger l’horizontalité grâce aux plaques de fixation de la partie support moteur ; 
  • Prenez bien en compte la hauteur du positionnement de votre moteur. Respectez toujours la distance entre les dents du pignon du moteur et celles des crémaillères. En cas de moteur positionné trop haut ou trop bas, les dents du pignon taperont le rail des crémaillères ; elles s’abîmeront à coup sûr. 

Installer une motorisation enterrée pour portail à battants

Ce sera plus facile pour vous d’installer une motorisation enterrée si le portail est neuf. Une motorisation enterrée exige en effet d’importants travaux de maçonnerie. Si vous avez déjà installé votre portail, rénover puis changer votre motorisation demandera plus de travaux. Le coût sera donc plus élevé. Une motorisation enterrée doit de préférence être effectuée par un professionnel, car ce sont des travaux qui demandent des compétences plus hautes que celles d’un « bricolage » élémentaire. 

Elle s’effectue en trois étapes

  • Prenez précisément vos mesures et examinez les solutions qui s’offrent à vous sur le marché. Appuyez-vous sur un professionnel du secteur ; 
  • Faites ou faites faire les travaux de terrassement : creusez l’espace pour le caisson de fondation et le drainage de votre sol ; 
  • Faites monter le système de motorisation. 

Une installation enterrée présente de nombreux avantages pour son utilisateur : 

  • Elle peut fonctionner dans des espaces où il n’y a pas de place pour un moteur standard – à cause d’un espace exigu, d’un mur ou d’autres obstacles immobiles ; 
  • Contrairement aux bras mécaniques ou aux systèmes à vérins, la motorisation est discrète. Le système, presqu’invisible, ne défigurera pas l’accès à votre domicile ni votre jardin. 

Quel budget prévoir ? 

👉🏻 Selon la gamme de prix 

Pour une motorisation en entrée de gamme, vous devrez prévoir environ 200 euros. Si on regarde les automatisme de portail en haut de gamme, la fourchette de prix oscille entre 500 et 800 euros. Ces tarifs ne tiennent pas compte de la facture du professionnel qui posera éventuellement votre motorisation.

👉🏻 Le cas spécifique de la motorisation enterrée 

Le coût le plus élevé revient à la motorisation de portail enterrée. En choisissant ce type de moteur de portail, vous devrez débourser entre 1 000 et 2 000 euros – frais d’installation par un professionnel non compris. Dans le cas où vous souhaitez munir l’accès à votre domicile d’un portail, en même temps que la motorisation reliée, sachez que certains types de portail sont vendus avec leur automatisme. La qualité et le type de portail déterminent son prix. 

👉🏻 L’installation de la motorisation par un professionnel 

Si vous choisissez de faire installer votre portail par un professionnel, rajoutez à votre budget entre 500 et 600 euros, voire plus dans certains cas. Pour autant, le marché des motorisations de portail propose de nombreux modèles faciles à installer seul. Ce type de produit vous permet d’assurer votre sécurité, tout en installant une solution économique. 

Ne vous laissez pas impressionner par votre motorisation ! Vous serez guidé pour l’installer chez vous, simplement et en toute sécurité.

Les motorisations de portails présentes sur le marché

Peu importe le type de motorisation que vous choisissez, vous aurez de toute façon besoin d’un accès à l’électricité. Dans la majorité des cas, motoriser votre portail vous demandera de relier ce dernier à votre installation électrique domestique. Il faudra tirer les câbles et les enterrer. Prévoyez bien votre budget si votre terrain est spacieux. Sinon, optez pour une alimentation économe (exemple du panneau solaire), qui ne sera pas moins fiable pour autant. La motorisation de portail solaire est moins chère, si on considère le budget nécessaire pour creuser une tranchée et tirer ces câbles. 

👉🏻 Tous les moteurs de portail fonctionnent de la même manière, quel que soit le type de motorisation que vous choisirez. 

Vous avez un portail à battants 

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un portail à battants et vous souhaitez le motoriser. Plusieurs solutions s’offrent à vous, avec chacune leurs points forts et leurs points de vigilance. 

La motorisation à bras articulés 

👉🏻 Ce type de motorisation se fixe sur le pilier avec un bras qui permet l’ouverture et la fermeture. Imaginez simplement l’imitation d’un bras humain qui actionne votre portail. Pour cette installation, prévoyez un budget compris entre 300 et 800 euros en grande surface de bricolage et en e-commerce. 

  • ✔︎ Le système est imposant, mais il est plus rapide et plus silencieux. Vous êtes certain qu’il va correspondre à tous les types de portail. Le point fort indéniable de ce système, c’est qu’il respecte le mouvement naturel de vos vantaux, et qu’en outre il sollicite peu les fixations. Pensez à cette motorisation si votre portail est de grande dimension, même s’il est lourd, peu importe son matériau, que le portail soit plein ou ajouré. Notez aussi que de nombreux accessoires seront compatibles avec cette motorisation. Et puis, projetez-vous : vous pourrez automatiser votre motorisation et l’intégrer à votre habitat connecté. 
  • On l’a vu, le système est encombrant. Vous devrez donc veiller à disposer d’un dégagement pour le mouvement du bras quand ce dernier ouvrira le portail. Comptez un mètre pour assurer le mouvement, c’est-à-dire l’espace du bras + un espace de sécurité. Ce système est plus cher que les autres automatismes. 

La motorisation à vérins, ou télescopique

👉🏻 Cette motorisation est fixée sur le pilier, en lien direct avec le portail pour l’ouverture et la fermeture. Son prix oscille entre 200 et 600 euros, sur les plateformes de e-commerce et dans les grandes surfaces de bricolage. 

  • ✔︎ Cette solution a un prix plus abordable que les autres motorisations. Bien que plus lent, ce système est aussi compact et silencieux. Comme les motorisations à bras, il peut s’installer sur des portails lourds. Vous profitez d’une mise en place facile : la motorisation s’accroche sur un mur ou un poteau, soit dans le prolongement de votre portail, soit sur un mur perpendiculaire. Au préalable, vérifiez que vous avez des fixations robustes. Ce système est compatible avec de nombreux accessoires et s’implémente aisément à votre habitat connecté. 
  • Attention, ce procédé sollicite fortement ses points de fixation, puisque la traction se fait en direction de la fixation et du pivot du portail. Veillez donc à bien suivre votre notice. Notez que ce modèle de motorisation ne correspond pas à des portails en PVC ou des portails de très grande taille.

La motorisation à roue

👉🏻 Ce système à roue conçu pour les portails battants est facile à comprendre. C’est donc une roue fixée au portail qui entraîne ce dernier. Avec une motorisation à roue, on reprend tous les avantages d’une motorisation coulissante ou à bras articulés

  • ✔︎ Comme une motorisation à bras ou coulissante, la motorisation à roue est compatible avec des portails lourds qui dépasseront 500 kilos. Gros plus également : si l’accès à votre domicile est en pente, vous pouvez opter pour la roue motorisée (en considérant que l’inclinaison est maximum à 35%). Il n’y a pas non plus de limite d’angle d’ouverture. Profitez aussi de votre motorisation en l’intégrant dans votre écosystème d’habitat connecté.
  • La motorisation à roue a les défauts de ses qualités. C’est-à-dire que si elle s’installe sans souci sur un terrain pentu, elle ne peut pas fonctionner sur un terrain accidenté. Par exemple, la roue sera prise en défaut si le terrain des abords de votre domicile est encombré ou composé de gravillons. 

La motorisation enterrée pour portail à battants

👉🏻 Ce type de motorisation est simple à utiliser, puisque son moteur est intégré dans le sol. C’est une motorisation esthétique car elle est invisible. Comme beaucoup d’autres systèmes, elle respecte le mouvement naturel du portail. Choisissez ce système si l’accès à votre domicile a de petits piliers. 

  • ✔︎ Avec une motorisation enterrée, vous possédez un produit silencieux et rapide qui ne sollicitera jamais vos points de fixation. Il n’y a pas non plus de limite pour l’angle d’ouverture. Vous pourrez là aussi associer votre motorisation de portail à votre maison connectée. 
  • De fait, vous devez forcément installer la motorisation en même temps que le portail, tout en prévoyant deux caissons en béton sans le sol pour contenir les moteurs. Ces caissons doivent être réalisés sur mesure, sans quoi ils se rempliront d’eau lors d’épisodes pluvieux. Le prix est donc conséquent. Prix important aussi en cas de travaux, puisque si vous devez effectuer de la maintenance sur la motorisation, vous devrez faire démonter le portail.  

La motorisation incluse dans le portail

👉🏻 Le moteur est intégré dans le portail. Vous achetez en même temps les battants et leur motorisation. De facto, ce type de processus actionne le portail de façon naturelle et ne sollicite aucun point de fixation. 

  • ✔︎ Puisqu’elle est invisible, la motorisation vous garantit une esthétique parfaite aux abords de votre domicile. Le dispositif est rapide, silencieux et ne sollicitera jamais les points de fixation. Vous ne rencontrerez aucune limite pour l’angle d’ouverture et l’intégration à votre écosystème d’habitat connecté est tout à fait envisageable. 
  • Le prix de ce type de produit est élevé. La motorisation doit être installée sur le portail en usine, avant d’être posée chez vous avec le/les battant(s). Et en cas de besoin de maintenance de la motorisation, il faudra faire démonter intégralement votre portail. Pendant un temps, la sécurité des accès à votre domicile peut être pénalisée. 

Vous avez un portail coulissant

Le moteur coulissant ou à crémaillère 

👉🏻 Le moteur coulissant ou à crémaillère est le mieux adapté au mouvement du portail : en effet, il n’exerce pas de contrainte sur le vantail, car il accompagne ce dernier dans son mouvement naturel et ce, peu importe le sens d’ouverture : droite/gauche ou gauche/droite. Le moteur actionne un pignon qui s’engage dans un rail de crémaillère. Selon le sens de rotation, le pignon tourne dans un sens ou dans l’autre. Tous les modèles de portails coulissants sont compatibles avec ce mécanisme. 

  • ✔︎ Les motorisations coulissantes ou à crémaillères sont simples et discrètes. Le système n’est pas toujours esthétique, mais certains sont inclus dans un pilier pour améliorer l’apparence globale du portail. Véritable solution fiable quelle que soit la marque, elle est compatible avec un grand nombre d’accessoires. Vous pourrez toujours l’intégrer à votre projet d’habitat connecté. 

Vous devrez prévoir un revêtement en béton à niveau, et une fixation du système de motorisation. Soyez régulièrement vigilant avec votre rail de crémaillère : surveillez son niveau, le serrage des vis de fixation sur le portail. Si vous êtes équipé d’un portail à rails, veillez à ce que le rail ne soit jamais encombré de branches, de graviers ou de déchets…