Détecteurs de fumée : « Attention aux matériels non-conformes et aux arnaques ! »

Après les incendies meurtriers de Saint-Quentin (Aisne) et d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) au cours desquels 8 personnes ont péri ce week-end, Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des Territoires et du Logement, veut diviser par deux le nombre des victimes d’incendies domestiques.

« Enfin les pouvoirs publics se mobilisent en faveur de la prévention des risques liés aux incendies ! », se félicite Alexandre Chaverot, Président d’Avidsen, spécialiste des accessoires et des objets connectés pour la sécurité et le confort de l’habitat.

« Rendez-vous compte que la loi rendant obligatoire l’installation de détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) date du 9 mars 2010 et ce n’est que depuis 15 jours, avec la publication le 14 mars dernier de l’arrêté au Journal Officiel, que l’on connaît précisément les exigences auxquelles doit répondre le détecteur de fumée normalisé installé dans chaque logement. », ajoute-t-il. Lire la suite

Vidéosurveillance : l’alliée sécurité des artisans, commerçants, pme, pmi et professions libérales

Plus de 900 millions d’euros, c’est le montant estimé par les distributeurs français des vols à l’étalage et ceux commis par des employés malhonnêtes rien que pour la période de Noël en 2012. (source : Centre for Retail Research).

Soit une hausse de + 4,6% par rapport à la même période l’année dernière. En Belgique, une étude menée par le SNI (Syndicat neutre pour les indépendants) a révélé que l’an dernier, 62% des commerçants avaient été victimes de vols, d’effractions, de braquages ou de vandalisme. Les spiritueux sont les articles les plus convoités par les voleurs, devant les vêtements et accessoires de mode, puis les jouets.

Commerçants, artisans, pme/pmi mais aussi professions libérales, cibles privilégiées pour des délinquants, se tournent ainsi, de plus en plus, vers des solutions de vidéosurveillance pour prévenir toute tentative de vol ou d’agression et renforcer par conséquent leur sécurité.

Le marché français pour la vente d’équipements électroniques de vidéosurveillance a progressé de 5% selon les derniers chiffres publiés par l’Ignes (syndicat des industries du génie numérique, énergétique et sécuritaire), en 2011, pour un montant de 230 millions d’euros. Au total, 827 749 caméras équipent les lieux ouverts au public en France comme les commerces. (source : CNIL)

Rassurants pour les clients et le personnel, dissuasifs mais aussi très utiles pour identifier les auteurs de vol ou d’agression, les systèmes de vidéosurveillance sont d’ailleurs recommandés par les autorités ces dernières années. Lire la suite