La maison connectée au chevet de la santé et de la dépendance

Entre le « trou de la Sécu » qui devrait à nouveau se creuser et une population vieillissante, la prise en charge classique de la santé et de la dépendance devient obsolète. Ainsi, la mobilisation des nouvelles technologies apparaît comme la solution d’avenir pour maintenir un accès aux soins efficace et permettre à tout un chacun de bien vieillir sans se ruiner.

Alors qu’il se réduisait depuis deux ans le déficit des comptes de la Sécurité sociale devrait à nouveau se creuser en 2013, selon les prévisions de la CCSS (Commission des Comptes de la Sécurité Sociale), publiées au mois de juin.

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir voulu faire des économies depuis des années. Entre le déremboursement de médicaments de plus en plus nombreux, l’instauration de franchises médicales, une pression accrue sur les ordonnances des médecins…

Lire la suite

Silver Economy : domotique et objets connectés dans les starting blocks

Après la génération Y, la génération C, voici le tout nouveau concept générationnel qui vient de voir le jour : la « Silver Economy ». Kesako ?

Selon les propositions faites par des groupes de travail à Arnaud Montebourg, Ministre du redressement productif et Michele Delaunay, Ministre deleguée chargée des personnes âgées et de l’autonomie, la Silver Economy est :

« un champ de l’économie qui prend en compte les nouveaux besoins liés à l’avancée en âge. Elle concerne des biens et des services qui peuvent relever notamment du sanitaire, du social, de l’habitat ou des loisirs… Pour les personnes âgées, la Silver Economy vise à permettre une participation sociale accrue, une amélioration de la qualité et du confort de vie, une augmentation de l’espérance de vie sans incapacité. Pour le secteur privé, il s’agit de créer des entreprises, de générer des emplois, d’augmenter le chiffre d’affaires et de consolider une filière industrielle. »

Les pouvoirs publics semblent ainsi s’intéresser franchement à cette problématique du vieillissement de la population et de la dépendance. Enfin !

Mais ces bonnes intentions méritent désormais d’être rapidement concrétisées.

Car nous allons être confrontés à une augmentation inexorable du nombre de personnes âgées dépendantes : 1 200 000 personnes seront dépendantes en 2040, contre 800 000 actuellement. Lire la suite