Objets connectés : ce que veulent les Français

L’année 2015 sera celle des objets connectés. De plus en plus d’entreprises se lancent dans ce secteur. Cependant, les Français ne semblent pas toujours totalement convaincus par ces technologies. Ainsi, La Poste et OpinionWay ont réalisé une étude permettant de préciser les attentes des Français en matière d’objets connectés. Plusieurs tendances se dégagent.

Lire la suite

Objets connectés : convaincre, une nécessité pour 2015

Tantôt adulés, tantôt réduits à de simples gadgets futiles, les objets connectés ont beaucoup fait parler d’eux en 2014. Pourtant, ils ont encore du mal à s’imposer en Europe. Certains pays, comme la France, restent assez dubitatifs. Qu’en sera-t-il en 2015 ? Les Français vont-ils finir par se laisser convaincre ? Par quels objets connectés et pour quoi faire ?

 Maison connectée Thomson

Une Europe plutôt sceptique Lire la suite

La maison connectée au service des seniors

La maison connectée a tous les atouts pour faciliter le maintien à domicile des personnes âgées. Cependant, seuls les plus jeunes semblent y voir un réel intérêt. C’est ce que  révèle une étude réalisée par Promoletec avec le Credoc (Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de Vie). Explications.

Lire la suite

Santé et dépendance : indispensables objets connectés

Gadgets, vous avez dit « gadgets » ? Sûrement pas en matière de santé. D’après de récentes études, les objets connectés pourraient carrément allonger notre espérance de vie. En attendant, aujourd’hui, la majorité des Français pense avec certitude que les objets connectés pourraient être un plus dans la prise en charge de la dépendance des personnes en perte d’autonomie.

Les objets connectés indispensables en matière de dépendance

Lire la suite

Au rayon domotique et objets connectés de CASTORAMA La Défense (92)

Compte tenu de l’hyper médiatisation dont bénéficient actuellement la domotique et les objets connectés, dans quelle mesure les potentiels consommateurs sont-ils prêts à faire une place dans leur vie à cette technologie novatrice ? Et dans quel but : économie d’énergie, confort, gain de temps (et d’argent !), maintien à domicile…?

Afin d’obtenir des réponses à ces questions, nous nous sommes rendus dans le magasin Castorama situé dans le quartier d’affaires de La Défense à Paris, au rayon domotique et objets connectés qui propose notamment sa gamme domotique Blyss Liveez, conçue et développée par Avidsen, afin de recueillir les témoignages de clients de passage.  Lire la suite

Box domotique, figure de proue du marché des objets connectés

Les solutions domotiques avec box pour la maison et les montres connectées pour la santé trusteront les premières places du marché des objets connectés d’ici 2016. C’est l’un des principaux enseignements de la dernière étude du cabinet Xerfi, leader des études économiques sectorielles.

Les objets connectés représentent encore un marché de niche aujourd’hui mais semblent déjà promis à un bel avenir, selon leurs analyses. En effet, les experts prévoient, chaque année, une croissance de + 50% de la valeur du marché des objets connectés pour la santé et la maison, représentant 500 millions d’euros en 2016, soit 3% des dépenses high-tech des Français, derrière les smartphones et tablettes tactiles. Lire la suite

La maison connectée, confort et simplicité de vie sur mesure

Avec le développement des technologies M2M (machine to machine), votre imagination est désormais la seule limite aux possibilités de la maison et de ses objets connectés.

Aujourd’hui, déjà 12 milliards d’objets dans le monde sont connectés. Ils seront 15 milliards en 2015, et plus de 40 milliards en 2020. La boîte aux lettres qui se manifeste au passage du facteur, le pilulier qui avertit de l’oubli d’un médicament, le frigo qui fait les courses sur internet tout seul, chaque jour de nouveaux objets du quotidien sont transformés et connectés pour devenir intelligents et autonomes.

Lire la suite

La maison connectée au chevet de la santé et de la dépendance

Entre le « trou de la Sécu » qui devrait à nouveau se creuser et une population vieillissante, la prise en charge classique de la santé et de la dépendance devient obsolète. Ainsi, la mobilisation des nouvelles technologies apparaît comme la solution d’avenir pour maintenir un accès aux soins efficace et permettre à tout un chacun de bien vieillir sans se ruiner.

Alors qu’il se réduisait depuis deux ans le déficit des comptes de la Sécurité sociale devrait à nouveau se creuser en 2013, selon les prévisions de la CCSS (Commission des Comptes de la Sécurité Sociale), publiées au mois de juin.

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir voulu faire des économies depuis des années. Entre le déremboursement de médicaments de plus en plus nombreux, l’instauration de franchises médicales, une pression accrue sur les ordonnances des médecins…

Lire la suite

Silver Economy : domotique et objets connectés dans les starting blocks

Après la génération Y, la génération C, voici le tout nouveau concept générationnel qui vient de voir le jour : la « Silver Economy ». Kesako ?

Selon les propositions faites par des groupes de travail à Arnaud Montebourg, Ministre du redressement productif et Michele Delaunay, Ministre deleguée chargée des personnes âgées et de l’autonomie, la Silver Economy est :

« un champ de l’économie qui prend en compte les nouveaux besoins liés à l’avancée en âge. Elle concerne des biens et des services qui peuvent relever notamment du sanitaire, du social, de l’habitat ou des loisirs… Pour les personnes âgées, la Silver Economy vise à permettre une participation sociale accrue, une amélioration de la qualité et du confort de vie, une augmentation de l’espérance de vie sans incapacité. Pour le secteur privé, il s’agit de créer des entreprises, de générer des emplois, d’augmenter le chiffre d’affaires et de consolider une filière industrielle. »

Les pouvoirs publics semblent ainsi s’intéresser franchement à cette problématique du vieillissement de la population et de la dépendance. Enfin !

Mais ces bonnes intentions méritent désormais d’être rapidement concrétisées.

Car nous allons être confrontés à une augmentation inexorable du nombre de personnes âgées dépendantes : 1 200 000 personnes seront dépendantes en 2040, contre 800 000 actuellement. Lire la suite

« Géolocaliser les malades d’Alzheimer ne suffit pas à régler les nombreux problèmes de sécurité au quotidien »

Ce lundi, une femme de 76 ans, malade d’Alzheimer, a été retrouvée morte à 2 km de l’hôpital où elle résidait dans le Maine-et-Loire (49) après avoir trompé la vigilance du personnel. Un nouveau drame symptomatique des dangereuses errances des malades d’Alzheimer qui préoccupent les pouvoirs publics. Plus d’une dizaine de malades errent chaque jour en France, selon l’association France Alzheimer. Ainsi, Michèle Delaunay, la ministre en charge des personnes âgées vient de lancer une réflexion sur les dispositifs de géolocalisation.

« Géolocaliser les malades d’Alzheimer ne suffit pas à régler les nombreux problèmes de sécurité au quotidien des personnes dépendantes, comme une chute, un robinet laissé ouvert ou une prise de médicaments oubliée,… », explique Alexandre Chaverot, Président d’Avidsen, spécialiste des objets connectés pour l’habitat. Lire la suite