Economies d’énergie : arrêtons de nous culpabiliser, la maison connectée peut désormais s’en charger

Avec la crise ces dernières années, les Français ont semble-t-il eu tendance à relâcher leurs efforts sur les économies d’énergie. Pourtant, ce n’est pas faute de vouloir maîtriser sa consommation et réduire la facture. Mais, avec des aides publiques en berne et un manque de visibilité du résultat des efforts fournis au quotidien, le risque de se décourager est réel. Or, avec l’essor de la domotique et des objets connectés, plus besoin de se culpabiliser ni d’être sur le dos de toute la famille pour éteindre les lumières et baisser les radiateurs. Désormais, la maison peut s’en charger toute seule.

Des dépenses d’énergie en hausse

Les dépenses pour se chauffer et s’éclairer ont explosé en 2011 avec près de 1 400 € par an et par foyer l’an dernier, Lire la suite

Un crédit d’impôt spécifique pour la domotique ?

Et si les pouvoirs publics indiquaient enfin clairement si les particuliers peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt spécifique pour l’installation d’un système domotique à leur domicile ?

 

Loin d’être une idée saugrenue, elle permettrait de dépoussiérer le Code général des impôts (annexe 4) afin de le mettre à jour des dernières technologies. En effet, le législateur octroie déjà un crédit d’impôt pour les dépenses d’équipements en faveur du développement durable (Article 18 bis) mais aussi un crédit d’impôt pour les dépenses d’équipements conçus pour les personnes âgées ou handicapées (Article 18 ter).

Lire la suite

Le Cloud computing, bouc-émissaire énergétique ?

Un iPhone (361 kWh) consomme plus qu’un réfrigérateur (322 kWh) ! 

C’est l’un des résultats surprenants d’une étude menée par l’américain Mark P. Mills, PDG du Digital Power Group, cabinet de conseil en énergies. Ce n’est pas tant la recharge de la batterie d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur portable qui est énergivore mais le « cloud computing », le « nuage » digital qui permet un accès à des ressources partagées via le web.

La planète numérique dévore la production électrique de l’Allemagne et du Japon réunis

Par exemple, le visionnage d’une heure de vidéo chaque semaine ferait consommer annuellement plus d’électricité que 2 réfrigérateurs dans une année, relève Enerzine.com dans cette étude. On recense aujourd’hui autant de trafic en 1h sur Internet en 2013 que sur l’ensemble de l’année 2000. Lire la suite

Hausses, demain, du tarif de l’électricité : quels accessoires, aujourd’hui, pour réduire sa consommation ?

Les hausses de 5%, coup sur coup, des tarifs EDF au 1er août 2013 et en 2014 à peine officialisées, le ministre du budget, Bernard Cazeneuve, n’a pas exclu mercredi dernier une troisième hausse en 2015 ! Sans compter l’augmentation également programmée de la CSPE (+9%), la taxe finançant le développement des énergies renouvelables, comptant avec le tarif pour le calcul global du prix de l’électricité.

Ainsi, l’électricité en France pour les particuliers aura augmenté, après le 1er août, de 28% depuis 2006, selon un calcul de l’AFP. La Commission de Régulation de l’Energie, le gendarme du secteur, a par ailleurs estimé à 30% la hausse prévisible du prix de l’électricité entre 2012 et 2017.

Raison de plus de prendre, sans plus tarder, une bonne résolution dès cet été : revoir sa consommation à la baisse. Et sans efforts particuliers ! Une simple prise de conscience grâce à des accessoires appropriés. Lire la suite

Silver Economy : domotique et objets connectés dans les starting blocks

Après la génération Y, la génération C, voici le tout nouveau concept générationnel qui vient de voir le jour : la « Silver Economy ». Kesako ?

Selon les propositions faites par des groupes de travail à Arnaud Montebourg, Ministre du redressement productif et Michele Delaunay, Ministre deleguée chargée des personnes âgées et de l’autonomie, la Silver Economy est :

« un champ de l’économie qui prend en compte les nouveaux besoins liés à l’avancée en âge. Elle concerne des biens et des services qui peuvent relever notamment du sanitaire, du social, de l’habitat ou des loisirs… Pour les personnes âgées, la Silver Economy vise à permettre une participation sociale accrue, une amélioration de la qualité et du confort de vie, une augmentation de l’espérance de vie sans incapacité. Pour le secteur privé, il s’agit de créer des entreprises, de générer des emplois, d’augmenter le chiffre d’affaires et de consolider une filière industrielle. »

Les pouvoirs publics semblent ainsi s’intéresser franchement à cette problématique du vieillissement de la population et de la dépendance. Enfin !

Mais ces bonnes intentions méritent désormais d’être rapidement concrétisées.

Car nous allons être confrontés à une augmentation inexorable du nombre de personnes âgées dépendantes : 1 200 000 personnes seront dépendantes en 2040, contre 800 000 actuellement. Lire la suite

Bonus-Malus énergie adopté : si on commençait par savoir, vraiment, combien on consomme ?

Le bonus-malus sur la facture d’énergie des Français a été définitivement adopté ce lundi par le Parlement à la grande satisfaction de la ministre de l’Ecologie.


Les députés votent le bonus-malus sur l’énergie par LCP

Delphine Batho a d’ailleurs évoqué un « gain de 200 euros » par foyer pour le gaz et « 90 euros pour l’électricité ». Mais savons-nous réellement combien nous consommons d’énergie au quotidien pour pouvoir estimer un tel gain ?

Lire la suite

Monoxyde de carbone (CO) : l’hiver de tous les dangers

Avec la chute des températures, les chauffages sont remis en route à la va-vite. Au risque de faire des victimes, comme chaque hiver. Car, hélas, l’arrivée du froid est aussi synonyme de drames domestiques. Le coupable : le monoxyde de carbone (CO).

WHO, IPCS. Carbon monoxide (EHC 213). Genève, Environmental Health Criteria 1999.

Saviez-vous que le monoxyde de carbone (CO) est, en effet, la première cause de mortalité par intoxication en France. Ce gaz incolore et inodore est responsable d’une centaine de décès par an en France ainsi que de plusieurs milliers d’intoxications entraînant arrêts de travail, hospitalisations et dans un certains nombre de cas, séquelles irréversibles. D’ailleurs, insérée dans la loi de santé publique du 9 août 2004 (objectif n° 23), la lutte contre la mortalité liée au monoxyde de carbone est devenue une des priorités nationales en santé environnementale. (source INVS) Lire la suite

Bonus-Malus sur la consommation d’énergie : les bons accessoires font les bonnes économies !

La chasse au gaspillage d’énergie est ouverte. Une proposition de loi du député PS François Brottes suggère une nouvelle tarification de l’énergie, qui imposera à compter de fin 2013 un « malus » aux ménages trop dépensiers en électricité et gaz. N’est-il pas temps de comprendre et analyser nos dépenses en électricité afin de réduire efficacement notre consommation et éviter ainsi les malus ?

Indicateur de consommation électrique en temps réel – SPARA [Avidsen 103900]

Le dispositif de bonus-malus sur la consommation d’énergie prévoit la fixation d’un seuil de volume d’énergie consommée pour chaque ménage, correspondant aux besoins essentiels (se chauffer, se laver…), au-delà duquel le tarif du gaz et de l’électricité sera majoré. En revanche, si la consommation du ménage est inférieure à ce seuil, il bénéficiera d’un tarif avantageux.

Lire la suite