« Géolocaliser les malades d’Alzheimer ne suffit pas à régler les nombreux problèmes de sécurité au quotidien »

Ce lundi, une femme de 76 ans, malade d’Alzheimer, a été retrouvée morte à 2 km de l’hôpital où elle résidait dans le Maine-et-Loire (49) après avoir trompé la vigilance du personnel. Un nouveau drame symptomatique des dangereuses errances des malades d’Alzheimer qui préoccupent les pouvoirs publics. Plus d’une dizaine de malades errent chaque jour en France, selon l’association France Alzheimer. Ainsi, Michèle Delaunay, la ministre en charge des personnes âgées vient de lancer une réflexion sur les dispositifs de géolocalisation.

« Géolocaliser les malades d’Alzheimer ne suffit pas à régler les nombreux problèmes de sécurité au quotidien des personnes dépendantes, comme une chute, un robinet laissé ouvert ou une prise de médicaments oubliée,… », explique Alexandre Chaverot, Président d’Avidsen, spécialiste des objets connectés pour l’habitat. Lire la suite