Le Cloud computing, bouc-émissaire énergétique ?

Un iPhone (361 kWh) consomme plus qu’un réfrigérateur (322 kWh) ! 

C’est l’un des résultats surprenants d’une étude menée par l’américain Mark P. Mills, PDG du Digital Power Group, cabinet de conseil en énergies. Ce n’est pas tant la recharge de la batterie d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur portable qui est énergivore mais le « cloud computing », le « nuage » digital qui permet un accès à des ressources partagées via le web.

La planète numérique dévore la production électrique de l’Allemagne et du Japon réunis

Par exemple, le visionnage d’une heure de vidéo chaque semaine ferait consommer annuellement plus d’électricité que 2 réfrigérateurs dans une année, relève Enerzine.com dans cette étude. On recense aujourd’hui autant de trafic en 1h sur Internet en 2013 que sur l’ensemble de l’année 2000. Lire la suite

Électricité : les consommateurs paieront la facture du dispositif anti-black-out

L’interruptibilité est désormais possible. Une première en France. Delphine BATHO, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a signé fin décembre un arrêté en ce sens, publié au Journal Officiel.

En clair, afin d’éviter toute saturation du réseau électrique, RTE (Réseau de Transport d’Électricité) peut, en cas de surconsommation, demander aux entreprises d’interrompre ou diminuer leur consommation, avec une compensation financière à la clé. Sauf que cette rétribution sera prélevée sur les factures d’électricité des particuliers et sera « de l’ordre de quelques dizaines de centimes d’euros par an ».

 « Une mesure gagnant-gagnant », a pourtant déclaré la ministre sur RTL.

Lire la suite

Electricité plus « verte » mais aussi plus chère en 2013

Après les atermoiements du bonus-malus sur la consommation d’énergie et ses péripéties parlementaires, voilà que l’on apprend, sans surprise, sur LeFigaro.fr que « les énergies vertes coûteront plus cher au consommateur » !

C’était à prévoir comme en témoigne cette vidéo :

En effet, la CSPE (Contribution au Service Public de l’Electricité), taxe qui finance notamment les énergies vertes, devrait être revue à la hausse l’an prochain afin de couvrir les charges qui lui sont attribuées et qui passeront de 4,3 milliards d’euros à 5,1 milliards d’euros en 2013.

Aujourd’hui, sur notre facture d’électricité, cette taxe représente environ 8% du montant à payer, c’est à dire 10,50€ par mégawattheure (MWh).

Lire la suite