Prévenir les risques d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone

Avec la vague de froid qui a sévi dernièrement en France, les systèmes de chauffage ont été mis à rude épreuve.

Conséquence dramatique : les intoxications au monoxyde de carbone et les incendies domestiques ont connu une recrudescence et ont fait de nombreuses victimes.

5 intoxications au monoxyde de carbone (Lyon) par telelyonmetropole

Chaque année le monoxyde de carbone (CO) est responsable d’environ 6 000 intoxications et de 300 décès dont 150 d’origine domestique. Et 10 000 personnes sont victimes chaque année d’un incendie domestique. (source : Institut National de Veille Sanitaire)

Des risques domestiques d’autant plus dramatiques que dans le cadre de son propre logement, on a tendance à se sentir protégé.

« Ces deux risques sont très souvent liés à un mauvais entretien des installations domestiques ou à des négligences. Principalement sur les appareils à combustion ou les chauffages d’appoint car ils deviennent dangereux, surtout l’hiver, du fait que l’on pousse leur fonctionnement en continu. Installer un détecteur de monoxyde de carbone permet d’être averti de la présence de ce gaz et ainsi limiter les conséquences de l’intoxication. », explique Alexandre Chaverot, Directeur Général d’Avidsen.

Or le monoxyde de carbone (CO) est un gaz indétectable : invisible, inodore, asphyxiant. Il se diffuse très vite dans l’environnement, provoque une « asphyxie » des cellules du sang, en prenant la place de l’oxygène et peut s’avérer mortel en moins d’1 heure. (source : INPES). D’où l’utilité d’installer un détecteur de monoxyde de carbone qui fait retentir une puissante alarme sonore en cas d’émission de CO.

De même, un incendie se déclare toutes les 2 minutes en France (source : développement-durable.gouv.fr). Et la propagation des fumées précède toujours celle des flammes.

Regardez à quelle vitesse se propage les fumées et les flammes dans cette vidéo qui fait froid dans le dos :

C’est pourquoi, la détection des premières fumées est essentielle pour sauver des vies.

Mdd tv Conso Mag : quand l’incendie survient par developpement-durable

Ainsi, pour limiter les dégâts, l’installation de détecteurs de fumée (conformes à la norme NF-EN 14604) se révèle très utile et a déjà fait ses preuves dans de nombreux pays, comme le Royaume-Uni.


Mdd tv Conso Mag : installer un détecteur de fumée par developpement-durable

En France, ce dispositif de sécurité sera d’ailleurs très bientôt obligatoire dans tous les logements. Les particuliers ont jusqu’à 2015 pour s’équiper.

« 400 vies pourraient être sauvées »

Une initiative que l’on doit à Pierre Morange, député des Yvelines et Damien Meslot, député du Territoire de Belfort. Ce dernier déclare, sur le site de la Fédération Nationale des Sapeurs Pompiers de France, que  400 vies pourraient être sauvées si les Français s’équipaient massivement de détecteurs. Actuellement, les incendies domestiques causent chaque année environ 800 décès et près de 10 000 victimes. Or, les pays qui ont rendu obligatoires les détecteurs de fumée ont enregistré une chute des décès de l’ordre de 50 %. Mais pour l’heure, à peine 1 % des habitations en sont dotées.

N’est-il pas temps de ne plus laisser la vie de ceux que l’on aime partir en fumée, pour reprendre le slogan de la dernière campagne des pouvoirs publics ?

Sans attendre la dernière minute, bien sûr…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *