L’alarme à l’ère de la domotique : un 3ème oeil

Il est bien loin le temps où les alarmes des maisons pouvaient crier à tue-tête tout un week-end au grand dam des voisins, sans que leur propriétaire ne soit au courant. Dépassée, aussi, la vision simpliste d’un système d’alarme exclusivement dédié à se protéger contre un éventuel cambriolage.

Désormais, l’alarme à l’ère de la domotique et de la maison connectée permet d’être alerté et d’intervenir instantanément.

Ainsi les technologies comme celles développées par Avidsen ont évolué et leur prix aussi. Fini l’alarme classique que l’on branchait et qui réagissait en déclenchant uniquement une sirène hurlante en cas d’effraction et d’intrusion.

Aujourd’hui, l’alarme fait non seulement fuir les cambrioleurs mais vous alerte aussi instantanément et directement là où vous vous trouvez sur votre téléphone.

C’est le service que vous offre par exemple, le modèle le plus accessible, l’alarme multi-zones sans fil Avidsen

Ce kit comprend :

– une unité centrale multi-zones avec transmetteur téléphonique et sirène intégrés, écran LCD, clavier de programmation et boutons d’armement total/partiel/carillon en façade.

– 1 détecteur d’ouverture magnétique sans fil

– 2 détecteurs infrarouges sans fil

– 1 télécommande

Le système est relié au réseau téléphonique et permet ainsi une communication bidirectionnelle entre la centrale et un téléphone distant. En cas d’alerte, il peut donc composer automatiquement des numéros de téléphones et diffuser un message préenregistré. La notification d’alerte à distance permet de composer jusqu’à 4 numéros différents consécutivement. Il est par ailleurs possible d’ajouter de nombreux accessoires pour adapter le fonctionnement a son besoin.

Mais Avidsen vous propose aussi la possibilité de pouvoir vérifier visuellement ce qui se passe chez vous, afin de lever le moindre doute en cas d’alerte, grâce au Kit caméra IP de vidéosurveillance à distance SVEA DAY & NIGHT

Ce qui vous permet de faire vous-même la télé-surveillance de votre habitation. Une fois votre caméra installée, il vous suffit de la connecter à votre modem internet, puis d’installer le logiciel fourni avec votre caméra pour pouvoir visualiser les images filmées sur un ordinateur, et ce de n’importe quel endroit dans le monde. En plus, vous pouvez même stocker vos images filmées à distance et être alerté par email ou SMS en cas de détection.

Par ailleurs, Avidsen vous offre l’opportunité de souscrire un abonnement et de vous connecter sur un site spécial caméra IP. Du coup plus besoin d’installer un logiciel sur l’ordinateur. Ainsi, en plus de pouvoir visualiser les vidéos en temps réel, vous pourrez enregistrer des vidéos prises par votre caméra mais aussi des photos.

Une alarme plus intelligente grâce la domotique

Enfin, avec les progrès de la domotique et l’émergence cette année des box « plug and play » telle que la Blyssbox, conçue et développée par Avidsen pour le compte de Castorama, l’alarme devient carrément un « 3ème » œil.

C’est le cas des kits alarme pour appartement ou maison compatible avec vos animaux de compagnie afin que le système ne confonde pas votre chat ou votre chien avec un cambrioleur.

Une box domotique pour la gestion d’une alarme offre de nombreux avantages et la rend plus intelligente.

D’une part, le boîtier lui-même, qui est un élément sensible, est plus discret.

D’autre part, non seulement vous êtes instantanément alerté où que vous soyez en cas de problème mais vous pouvez désormais aussi contrôler les fonctionnalités de votre système de sécurité, en modifier les options et gérer une éventuelle vidéosurveillance, à distance, sur votre Smartphone, tablette ou ordinateur. Mais surtout, vous pouvez relier votre alarme aux volets roulants, à l’éclairage, à un détecteur de fumée,et programmer ainsi des scénarios d’actions automatiques en cas d’alerte comme fermer les volets, allumer toutes lumières,…

Des fonctionnalités inversées pour le maintien à domicile

Enfin, la véritable innovation apportée à un système d’alarme par une box domotique, c’est sa capacité à inverser les fonctionnalités. C’est à dire, détecter ou non l’activité d’un proche fragile sur lequel on souhaite veiller. Ainsi, contrairement à la détection d’un mouvement suspect pour une alarme à des fins de sécurité, c’est l’absence d’activité qui génèrera une alerte sur votre Smartphone, tablette ou ordinateur selon des scénarios de vie quotidienne programmés sur mesure. Par exemple, vous pouvez demander à être alerté si la personne n’est pas sortie de sa chambre avant midi ou si elle ne s’est pas rendue dans la salle de bains avant 14h. Dans ce cas, c’est le silence des détecteurs de mouvement qui déclenchera l’alerte.

Dans cette optique de maintien à domicile, de nombreux autres accessoires dont la fonction est de déclencher une alarme, comme le médaillon d’urgence, permettent aussi d’être alerté directement par votre proche en cas de problème.

Saviez-vous d’ailleurs que le mot « alarme » vient de l’italien « all’arme » (« aux armes »), cri lancé aux soldats pour qu’ils se préparent à se défendre ou à attaquer ?

L’alarme à l’ère de la domotique, pour se protéger mais aussi protéger, retrouve ainsi tout son sens originel.

Une réflexion au sujet de « L’alarme à l’ère de la domotique : un 3ème oeil »

  1. Ping : 1 cambriolage a lieu toutes les 90 secondes en France ! | Le blog Avidsen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *