En 2013, la bonne résolution RT 2012 et domotique

Toute nouvelle année s’accompagne de son lot de bonnes résolutions : arrêter de fumer, boire, manger,… De sempiternelles promesses que l’on peine à tenir. Il y en a une, en revanche, qui va faire date : arrêter de gaspiller. A compter du 1er janvier 2013, la RT 2012 avec notamment le label BBC (Bâtiment Basse Consommation), la réglementation thermique issue du grenelle 2 de l’environnement, va s’appliquer aux nouvelles constructions de logement.

Concrètement, cette nouvelle norme va se traduire par une baisse conséquente de la consommation d’énergie dans ces maisons et ces appartements flambant neuf.

Il faut savoir que le logement est le secteur le plus gourmand et représente à lui seul un quart de toutes les émissions de gaz à effet de serre.

L’objectif, avec la RT 2012, est donc de diviser par 3 cette consommation démesurée en énergie.

RT 2012 + Domotique = baisse de la facture d’énergie

Ainsi, pour respecter cette nouvelle norme, un bâtiment neuf doit respecter 3 exigences de résultat :

– une efficacité énergétique globale du bâtiment grâce à un nouvel indicateur : le  » Bbio max «  qui prend en compte la qualité du bâti (isolation) et la conception bioclimatique du bâtiment (accès à l’éclairage naturel, exposition au soleil,…) ;

– un niveau de confort d’été (le TIC), avec un seuil de température intérieure qui ne doit pas dépasser 26° C (sur une séquence de 5 jours de chaleur).

– un seuil de consommation maximale en énergie de 50 kwh/m2/an pour le chauffage, l’eau chaude, la climatisation et l’éclairage. Aujourd’hui on évalue la consommation à 150 kwh/m2/an, soit sur une maison de 100 m2, une économie de près de 1 000 euros par an !

Or, entre le chauffage (50% de la consommation énergétique), l’eau chaude (17%), l’électroménager (30%), l’éclairage, l’informatique, la ventilation… ce ne sont pas les postes gourmands en énergie, qui manquent.

D’où l’intérêt de la domotique afin d’automatiser les fonctionnalités du logement pour maîtriser leurs dépenses énergétiques. Et en créant des scénarios de vie préétablis, vous optimisez ainsi le fonctionnement de vos installations en fonction de votre présence : régulation du chauffage, contrôle de l’éclairage, pilotage des volets roulants,…

Car lorsqu’on donne de l’intelligence à la maison, on lui offre plus de confort, mais on lui apprend surtout à compter !

A partir de votre Smartphone, tablette numérique, ou ordinateur, vous contrôlez non seulement, chez vous ou à distance, votre système domotique, mais aussi le niveau de votre consommation d’énergie grâce à différents compteurs et tableaux de bord.

 

La domotique, c’est 25 à 30 % d’économies énergétiques potentielles par an, selon GDF Suez !

Certainement la résolution la plus salutaire pour notre planète et votre porte-monnaie, pour cette nouvelle année 2013, que les équipes Avidsen vous souhaitent excellente !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *