Domotique : un métier varié dans un secteur d’avenir

La domotique a le vent en poupe désormais au rayon bricolage des grandes surfaces.

Elle est aussi, par conséquent, un secteur friand de jeunes diplômés au croisement de nombreuses disciplines : informatique, électrotechnique, électronique, télécommunications,… Des femmes et des hommes passionnés par les solutions électroniques et informatiques qui améliorent le cadre de vie. Des profils polyvalents, ouverts d’esprit et très curieux.

Que fait un(e) domoticien(ne) ?

L’étudiant.fr résume assez bien quelles sont les attributions et les fonctions d’un technicien en domotique. Un domoticien met en place des systèmes automatisés pour assurer le confort, la sécurité : surveillance, téléalarme, liaison avec les services de santé,… Il participe au développement des moyens de télécommunication : télétravail, télé-enseignement,…

Il a pour fonctions d’identifier et de qualifier les besoins, de conseiller l’utilisateur, de faire la proposition technique et commerciale et de coordonner l’étude et la réalisation.

Il peut également faire de la conception et de la recherche en bureau d’études.

Ainsi, les offres d’emploi explosent dans les entreprises du second œuvre du bâtiment, dans les agences de diffusion de matériel domotique, chez les fabricants de composants, dans des bureaux d’études en ingénierie,…

Bref, les débouchés ne manquent pas. Mais le tout est de bien choisir sa formation.

Quelle formation ?

Sur les conseils du Blog des Métiers, vous pouvez devenir domoticien à partir d’un bac+2 : BTS / DUT / DEUST domotique (accessible après un Bac scientifique ou technologique type S-STI-S-SI), ou BTS électrotechnique ou fluides, énergies, environnements. Une poursuite d’études est envisageable en licence professionnelle sciences et technologies électricité et électronique. Au-delà, le master professionnel de sciences, technologies, santé propose une spécialisation domotique, ainsi que certaines écoles d’ingénieurs.

En France, plus d’une trentaine d’établissements proposent notamment un BTS Domotique.

Une formation passionnante et épanouissante comme en témoigne cette vidéo amusante, parodiant la série Bref de Canal +, réalisée par un étudiant en BTS Domotique à Digne les bains.

Enfin, le salaire d’un(e) domoticien(ne) peut varier à titre indicatif entre 1500 euros bruts mensuels (pour un débutant) et 2400 euros bruts mensuels pour un(e) domoticien(ne) confirmé(e). Mais la domotique est amenée à évoluer fortement dans les années à venir, notamment dans son application à de grands bâtiments, aussi appelée immotique. Ainsi, avec l’expérience, un(e) domoticien(ne) pourra occuper un poste à responsabilité ou devenir entrepreneur avec la possibilité de revenus plus que confortables.

Avidsen recherche d’ailleurs, régulièrement, des femmes et des hommes susceptibles de rejoindre les rangs de ses équipes. Pour vous tenir au courant de la publication d’offres d’emploi susceptibles de vous intéresser, consultez régulièrement le site Avidsen.com

5 réflexions au sujet de « Domotique : un métier varié dans un secteur d’avenir »

  1. Ping : Domotique : un métier varié dans un secteur d'avenir | Le blog Avidsen | infos domotique | Scoop.it

  2. Ping : Domotique : un métier varié dans un secteur d'avenir | Le blog Avidsen | Domotique en 2012 | Scoop.it

  3. Ping : Domotique : un métier varié dans un secteur d'avenir | Le blog Avidsen | La domotique | Scoop.it

  4. Ping : Domotique : un métier varié dans un secteur d'avenir | Le blog Avidsen | La Domotique en Ligne | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *