Détecteur de fumée : où en sont les Français ?

Le 8 mars 2015 était la date butoir pour s’équiper obligatoirement d’un DAAF (Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée). Cependant, l’échéance a été repoussée au 1e janvier 2016 pour les « gros propriétaires bailleurs » qui ont beaucoup de détecteurs de fumée à installer. Un délai supplémentaire pour être enfin en règle avec la loi alors que certains Français rechignent à l’installer et à reconnaître l’importance d’un tel équipement.

Détecteur de fumée : où en sont les Français ?

Initialement, suite à un arrêté datant de mars 2013, la date limite pour s’équiper d’un détecteur autonome avertisseur de fumée était le 8 mars 2015. Mais, un amendement de la loi Macron, adopté le 6 février 2015 à l’Assemblée Nationale, a changé la donne. En effet, il est écrit : « les propriétaires ayant signé un contrat d’achat de détecteurs au plus tard au 8 mars 2015 sont réputés satisfaire l’obligation prévue à l’article L.129-8 du code de la construction et de l’habitation, à la condition que le détecteur de fumée soit installé avant le 1er janvier 2016. »

De ce fait, les propriétaires qui auraient commandé, avant le 8 mars 2015, les DAAF nécessaires pour équiper leurs logements ont un délai supplémentaire de 10 mois pour les installer. Mais, la nouvelle ne semble pas s’être répandue partout.

« Non, je ne savais pas que la date butoir pour installer un DAAF avait été repoussée. Nous on en a acheté un mais on ne l’a pas installé encore », avoue Sylvie de Boulogne-Billancourt (92).

De ce fait, même si vous ne l’avez pas encore installé vous n’êtes pas dans l’illégalité. Néanmoins, il ne faut pas tarder. Chaque jour qui passe sans détecteur de fumée vous courrez le risque d’être victime d’un incendie sans avoir eu le temps d’être alerté.

« Non, je ne me sens pas plus en sécurité »

Malgré le fait que la date butoir initiale était fixée au 8 mars 2015, nombreux sont les Français qui n’ont pas encore installé de détecteurs de fumée dans leur logement.

« Je suis locataire, mais je n’ai pas encore installé de détecteur de fumée chez moi. », explique Pierre du 15e arrondissement de Paris. « Je sais que c’est à mon bailleur de s’en occuper, il faudrait que je lui cours après. C’est vrai que c’est une mesure élémentaire de sécurité », a-t-il poursuivi.

Ce manque d’engouement face à cette obligation d’installer un DAAF a plusieurs origines.

« Les pouvoirs publics ne communiquent pas, donc les français ne s’équipent pas. (…) Seuls les pouvoirs publics ont les moyens de faire une campagne d’information d’envergure pour sensibiliser les français, à l’instar de ce qui a été fait pour le gilet jaune et le triangle de sécurité devenus obligatoires dans chaque véhicule », déplore Alexandre Chaverot, Président d’Avidsen.

Mais aussi, certains français ne comprennent pas l’utilité d’un détecteur de fumée.

« Ca ne me rassure pas du tout d’avoir un détecteur de fumée chez moi. Pour moi, ça ne change rien, je ne me sens pas plus en sécurité », raconte Yves d’Issy-les-Moulineaux (92).

Détecteur de fumée autonome [Avidsen 100357]Pourtant, en France, un incendie domestique se déclare toutes les 2 minutes. Ils sont à l’origine de 800 décès et 10 000 blessés par an. Et, dans les pays déjà équipés de DAAF, le nombre d’accidents mortels a très fortement baissé. On enregistre une chute de plus de 50% en Angleterre, par exemple.

Ainsi, un détecteur de fumée est le meilleur allié contre les incendies domestiques. D’ailleurs, Avidsen a conçu des détecteurs de fumée facile d’installation pour permettre à tout le monde de se prémunir au mieux face aux risques d’incendie.

Comme il vaut mieux prévenir que guérir, ne remettez pas au lendemain le détecteur de fumée que vous pouvez installer chez vous le jour même.

4 réflexions au sujet de « Détecteur de fumée : où en sont les Français ? »

  1. Ping : Et si j’évitais les mauvaises surprises au retour de vacances ? | Le blog Avidsen

  2. Ping : Détecteur de fumée: former à l’installation pour limiter les risques | Le blog Avidsen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *