Des factures d’électricité toujours plus salées…

Depuis mars 2015, EDF applique une augmentation supplémentaire et rétroactive de 5% sur les factures d’électricité de ses abonnés. 28 millions de foyers sont concernés. La faute à « la bataille judiciaire sur les tarifs réglementés menée par les fournisseurs alternatifs qui a conduit à des rattrapages sur les factures des ménages », peste Jean Gaubert, le Médiateur national de l’énergie dans un récent rapport.

+ 30 €, en moyenne, pour une famille

La consommation électrique pèse lourd dans le budget d’un ménage. Les Français qui se chauffent à l’électricité ont vu leur facture bondir de 49% en moyenne entre 2007 et 2014, selon Lexpress.fr. D’après un baromètre OpinionWay, les ménages français évaluent leurs dépenses énergétiques à 192 € par mois en moyenne. Et le chauffage représente 62% des dépenses d’énergie de la maison.

Mais, pour ne rien arranger, depuis mars 2015 et jusqu’à juin 2016, les foyers français  se voient infliger une hausse rétroactive de 5% du tarif de l’électricité sur leurs factures EDF. En effet, en juillet 2012, les pouvoirs publics ont augmenté de 2% les tarifs règlementés de vente de l’électricité pour les consommateurs bénéficiant du Tarif Bleu. Cette évolution concernait la période du 23 juillet 2012 au 31 juillet 2013. Cependant, cette hausse a été jugée trop faible par les opérateurs alternatifs d’électricité (Eni, Lampiris, Poweo,…). De ce fait, le Conseil d’Etat a dû annuler cette décision le 11 avril 2014. Plus de 3 mois plus tard, un nouvel arrêté a vu le jour. Il impose de faire évoluer de +5% le tarif de l’électricité, de façon rétroactive, pour la période comprise entre le 23 juillet 2012 et le 31 juillet 2014.

« En tant que fournisseur d’électricité, nous nous devons d’appliquer cet arrêté en procédant à une régularisation de tous nos clients qui bénéficiaient d’un contrat au Tarif Bleu sur cette période », explique le premier producteur et fournisseur d’électricité en France.

De ce fait, même si vous n’êtes plus client EDF à l’heure actuelle, vous recevrez tout de même une facture de rattrapage. Ainsi, en sachant que la facture moyenne d’un client était de 700 € TTC par an à l’époque, la régularisation s’évalue à 30 euros TTC à payer en plus, en moyenne.

Alors, pour faire des économies d’énergie, pourquoi ne pas investir dans la maison connectée ?

20% d’économie grâce à la maison connectée

Optimiser sa consommation d’énergie et faire des économies constitue une lutte de tous les instants pour la plupart des ménages français. Saviez-vous qu’ 1°C de chauffage en trop  entraîne 7% de consommation d’énergie en plus ? Ainsi, pour vous aider à faire des économies, la maison connectée se met à votre service.

Thombox

« On peut économiser à minima 20% et préserver son pouvoir d’achat grâce à la maison connectée. A partir du moment où la box domotique est programmée, étant intelligente, elle va pouvoir tout gérer et permettre de faire des économies. La maison devient ainsi auto-gérée. », se félicite Alexandre Chaverot, Président d’Avidsen.

Voilà pourquoi Avidsen a développé la Thombox et ses accessoires Thomson pour vous permettre de gérer au mieux votre consommation d’énergie.

Grâce, par exemple, au module de commande à distance pour chauffage électrique sans fil, vous pouvez allumer ou éteindre votre chauffage à distance grâce à une télécommande ou à l’aide d’un scénario préétabli. De ce fait, vous pouvez faire en sorte que les chauffages s’éteignent quand plus personne n’est à la maison ou lorsqu’il détecte une fenêtre ouverte. Ce module est aussi disponible pour les chaudières.

Module de commande pour chauffage électrique ON/OFF (Ref. 516104)

Aussi, grâce à la prise énergimètre Thomson, vous pouvez suivre l’intégralité de votre consommation énergétique. Vous pourrez donc savoir combien vous coûte votre télévision, même en veille, votre ordinateur ou encore votre lave-vaisselle. Ainsi, plus aucune dépense d’énergie ne sera faite au hasard.

De ce fait, oublier d’éteindre le chauffage ou encore une lumière ne sera plus un problème. La maison connectée est capable désormais de le faire à notre place. Il n’y a pas non plus de petites économies de notre propre « énergie » physique !

2 réflexions au sujet de « Des factures d’électricité toujours plus salées… »

  1. De ce que j’en ai compris, et c’est malheureux, » l’energimetre » thomson est limité à 16 A… ce qui ne permet pas de suivre toute la maison abonnement 9000W par exemple ou 6000 en mini donc presque le double d’ampérage. C’est dommage, cette solution m’intéressait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *