@MOD : Des accessoires au protocole interchangeable pour votre maison connectée !

logo_@modDévoilée en avant première, au CES de Las Vegas 2017,@MOD est notre dernière innovation brevetée, pensée et conçue pour répondre au manque de protocole de communication standard.

Cette solution inédite est le résultat d’une collaboration étroite entre l’ingéniosité de notre R&D et le talent de notre équipe Design,  pour servir l’interopérabilité de la maison connectée.

Un concept très attendu pour permettre aux professionnels et aux particuliers de s’approprier facilement les bénéfices et le confort d’un habitat connecté (Sécurité, Contrôle des accès, Gestion énergétique) sans se préoccuper des restrictions de choix liées aux nombreux protocoles du marché.

En détail : @mod est un module radio, de la taille et de la forme
d’une carte SIM, embarquant un protocole de communication, parmi tous ceux
existants du marché (Zigbee, Sigfox, Thread, EnOcean, HomeKit, Z-wave, Wifi, Bluetooth 5.0, ARW, Lora …). visuel_concept_@mod

 

 

 

 

 

 

 

Une fois l’acquisition faite de l’accessoire, il suffit à l’utilisateur d’insérer le module embarquant le protocole de son choix, dans son produit @mod.

En cours de développement, la nouvelle gamme d’objets dédiés à @mod, de fabrication Française, composée dans un premier temps, d’un détecteur de mouvement, une sirène intérieure, une sirène extérieure, un détecteur d’ouverture, verra le jour avant l’été 2017.
visuel_@mod_securite-2

Objets connectés : « un marché qui manque de maturité »

Les objets connectés sont en train de changer la vie des familles, selon un rapport récent publié par le GSMA (Groupe Speciale Mobile Association) sur l’impact de l’Internet des objets. En effet, ils contribuent à améliorer le confort, réaliser des économies mais aussi à vivre chez soi en toute sécurité. Cependant, les Français semblent encore réticents.

Maison connectée Thomson

Les Français à la traîne

D’après ce rapport, une personne sur quatre en Allemagne, au Japon, au Royaume-Uni, et aux Etats-Unis possède déjà un objet connecté comme un circuit d’éclairage ou un système de sécurité. En France, on est loin du compte. Lire la suite

Objets connectés : ce que veulent les Français

L’année 2015 sera celle des objets connectés. De plus en plus d’entreprises se lancent dans ce secteur. Cependant, les Français ne semblent pas toujours totalement convaincus par ces technologies. Ainsi, La Poste et OpinionWay ont réalisé une étude permettant de préciser les attentes des Français en matière d’objets connectés. Plusieurs tendances se dégagent.

Lire la suite

Caméra IP Wifi Thomson : garder un oeil sur ses proches

Il y a quelques semaines, Avidsen vous offrait la possibilité de gagner une Caméra IP Wifi Thomson 720p HD, lors d’un jeu concours Facebook qui a récompensé 4 heureux gagnants. Sebastien, l’un d’entre eux, nous raconte ses premiers jours avec son nouveau « joujou » connecté.

Jeu concours Avidsen

Lire la suite

La maison connectée, une évidence

L’IFA à Berlin (Allemagne), le plus grand salon européen dédié à l’électronique grand public, a fermé ses portes et la maison connectée a été l’objet de toutes les attentions.

De gauche à droite : Matthieu Descamps, Directeur Général Avidsen Iberica – Alexandre Chaverot, Président d’Avidsen – Jérôme Beillevaire, Directeur Commercial et Marketing Avidsen France

D’après une étude du cabinet Gartner, la maison connectée arrivera à maturité entre 2020 et 2025. Mais dès aujourd’hui, elle est une évidence.

Quand maison connectée rime avec sécurité

En 2013, 373 000 cambriolages ont été comptabilisés. En zone urbaine, le nombre de cambriolages a augmenté de 6,6% par rapport a 2012 et, en zone rurale, de 4,7%. Le risque de cambriolage est plus que jamais une réalité. Lire la suite

Démonstration de la Thombox et de la maison connectée THOMSON à l’IFA Berlin 2014

Le matin, d’un seul geste, sur la route ou déjà au bureau, pouvoir éteindre toutes les lumières dans chaque pièce et à chaque étage, passer les chauffages en mode éco, fermer tous les volets, éteindre la TV, activer l’alarme et ses caméras IP, déclencher l’arrosage du jardin en fonction de la météo… une simple formalité pour la maison connectée Thomson, en démonstration à l’IFA Berlin (Allemagne) du 5 au 10 septembre.

Conçue et développée par la PME Française Avidsen à Chambray-lés-Tours (37), la gamme Thomson pour la maison connectée, la plus étendue du marché, se compose d’une box domotique, la Thombox, et de près de 100 accessoires pour piloter et contrôler la maison ainsi que scénariser son quotidien à l’infini pour plus de sécurité, de confort et d’économies d’énergie. Lire la suite

Lydie de Toulouse, première gagnante d’un détecteur de fumée Thomson sur Facebook

A compter du 8 mars 2015, tout lieu d’habitation devra être équipé d’un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF). Cette obligation fait suite à la loi du 9 mars 2010 et concerne les propriétaires autant que les locataires. Par souci de prévention, Avidsen a lancé un jeu concours depuis le 16 mai offrant un détecteur de fumée Thomson, tous les vendredis pendant un mois. Heureuse première gagnante de ce jeu concours, Lydie de Toulouse, que nous avons interviewée : Lire la suite

Objets connectés : quelle sécurité ?

Imaginez un visiophone pour bébé qui se met, tout à coup, à dire des gros mots…

C’est la mésaventure vécue dernièrement par une famille américaine du Texas, rapportée par le site américain d’informations Forbes. Un pirate informatique leur a en effet joué un mauvais tour en prenant le contrôle de leur caméra IP. Une faille de sécurité venant du produit lui-même, de fabrication chinoise. Depuis, le fabriquant a apporté un correctif afin qu’un tel incident ne se reproduise pas.

Et nous, en France, sommes nous à l’abri d’une telle péripétie ?  Lire la suite

Électricité : les consommateurs paieront la facture du dispositif anti-black-out

L’interruptibilité est désormais possible. Une première en France. Delphine BATHO, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a signé fin décembre un arrêté en ce sens, publié au Journal Officiel.

En clair, afin d’éviter toute saturation du réseau électrique, RTE (Réseau de Transport d’Électricité) peut, en cas de surconsommation, demander aux entreprises d’interrompre ou diminuer leur consommation, avec une compensation financière à la clé. Sauf que cette rétribution sera prélevée sur les factures d’électricité des particuliers et sera « de l’ordre de quelques dizaines de centimes d’euros par an ».

 « Une mesure gagnant-gagnant », a pourtant déclaré la ministre sur RTL.

Lire la suite