1 cambriolage a lieu toutes les 90 secondes en France !

C’est le constat alarmant du dernier état des lieux de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) qui a en effet enregistré 352 600 cambriolages en tous genres en 2012.

« Sur le plan personnel, ce délit est vécu de façon très traumatique, comme un viol de l’intimité quand disparaît l’alliance en or ou encore l’ordinateur qui recelait les photos de famille…», confie un officier spécialisé au Figaro.fr

Alors qu’il y a 6 ans on déplorait 2 fois plus de personnes victimes de vol de voiture que de cambriolage, il y a aujourd’hui presqu’autant de maisons visitées que de voitures volées !

Le nombre de résidences principales visitées a explosé ces dernières années : + 8,5 % en 2012, + 17% en 2011. Sans compter les cambriolages non répertoriés car seulement 6 familles sur 10 disent porter plainte quand elles constatent une effraction ou une tentative.

La Côte-d’Or, le Doubs, la Drôme, les Bouches-du-Rhône et la Haute-Garonne sont les départements les plus touchés avec plus de 6 cambriolages par habitant, selon l’infographie du Figaro.

« Depuis quatre ans, c’est surtout en zone rurale que ce type de cambriolage a augmenté. Les maisons y sont beaucoup plus isolées, la saturation policière est moins importante et les possibilités de fuite plus ouvertes », analyse Christophe Soullez, directeur de l’ONDRP, interrogé par RTL.

« On a maintenant affaire à des réseaux criminalisés très professionnalisés, qui viennent notamment des pays de l’Est. (…) Ces vols sont rapides et organisés avec une hiérarchisation des tâches. Les chefs restent souvent dans leur pays d’origine et peuvent par exemple exploiter des mineurs, qui ont des objectifs à remplir », ajoute-t-il.

A ce traumatisme se succède, hélas, le sentiment d’impuissance car après avoir déposé plainte, 75 % des victimes assurent n’avoir plus jamais eu aucune nouvelle de leur affaire. Seuls 8 % ont été informés d’un classement sans suite.

Mieux vaut donc compter, soit sur la chance que les cambrioleurs préfèrent visiter la maison du voisin, soit sur la prévention grâce à un système d’alarme. D’autant que la sirène d’une alarme fait fuir près de 95% des intrus.

Aux USA, des études ont démontré que la plupart des cambrioleurs évitent les résidences équipées de système d’alarme.

Et même une étude approfondie de cinq ans de statistiques par des chercheurs de l’École de Rutgers University of Criminal Justice (CSJ) à Newark (New Jersey) a constaté que les systèmes d’alarme contribuaient à faire baisser la criminalité.

Pourtant, en France, 23% des personnes victimes d’un cambriolage ne font absolument rien par la suite pour améliorer leur sécurité, selon l’INSEE !

A peine 8% des ménages en France étaient équipés d’une alarme en 2007.

Ceci explique peut-être cela…

2 réflexions au sujet de « 1 cambriolage a lieu toutes les 90 secondes en France ! »

  1. Ping : Le manque de sécurité électronique, une exception culturelle française | Le blog Avidsen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *